Des Tourangeaux vont réaliser le plus long sandwich rillettes du monde

14 novembre 2019 à 6h22 par Bastien Bougeard

Les boulangers et charcutiers d’Indre-et-Loire vont tenter de réaliser un sandwich rillettes de 74 mètres le 16 novembre à Tours. Une initiative pour attirer des jeunes, car les boulangers et charcutiers commencent à manquer de mains.

ALOUETTE
Des boulangers et charcutiers tenteront de battre le record établi par leurs confrères du Mans.
Crédit: Wikimedia-GrandCelinien

150 baguettes, un peu plus de 50 kilos de rillettes de Tours, 30 boulangers et charcutiers, les Tourangeaux se préparent à battre le record du plus long sandwich rillettes du monde le 16 novembre à l’occasion du salon ferme expo au parc des expositions de Tours. Le record est détenu par Le Mans avec 72 mètres.

Faire parler des professions de boulangers et charcutiers

La querelle de clocher pour savoir qui des Manceaux ou des Tourangeaux font les meilleures rillettes se poursuit. Mais elle continue dans un esprit bon enfant. Philippe Desiles, président de la fédération des boulangers d’Indre et Loire tient d’ailleurs à rester dans cet esprit : « Il faut que ça reste comme ça ! Manceaux et Tourangeaux tenteront toujours de se persuader qu’ils font les meilleures rillettes. » Mais l’essentiel est ailleurs : « En tentant de battre ce record, nous allons parler des rillettes, c’est bien ça le plus important. En plus ça va faire parler de nos professions. »

Attirer des jeunes vers ces métiers

Avec cette initiative, les boulangers et charcutiers veulent créer le buzz. Mais un buzz pour faire passer un message : « Aujourd’hui nous manquons de mains, détaille Philippe Desiles président de la fédération des boulangers d’Indre-et-Loire. Nous voulons montrer notamment aux jeunes la valeur du travail. » En Touraine, 7 000 postes de boulanger sont à pourvoir, mais les artisans peinent à trouver de la main d’œuvre. « Ce que nous voulons, c’est imprimer une dynamique, soutient Philippe Desiles. Nous voulons montrer que nous pouvons prendre du plaisir tout en travaillant. Ça vaut tout l’or du monde. » Une fois le sandwich réalisé, il sera coupé en plusieurs parts et vendu deux euros. Les bénéfices seront reversés à l’association magie à l’hôpital.