Deux-Sèvres : il repeint le stade pendant le confinement

6 mai 2020 à 6h56 par Fabienne Lacroix

Cet habitant de Saint-Varent a décidé de donner un petit coup de jeune au stade municipal de sa commune en le repeignant. Un travail bénévole salué par le club et la mairie.

ALOUETTE
Le stade de Saint-Varent, repeint par Christophe Talbot.
Crédit: Capture écran | Facebook US Saint-Varent Pierregeay

Comment occuper intelligemment son temps pendant le confinement ? Christophe Tablot a trouvé la réponse. Ce conseiller municipal de Saint-Varent, au chômage partiel après avoir changé de travail, a décidé de repeindre bénévolement le stade de sa commune.

Les premiers coups de pinceaux ont été donnés sur la barrière qui entoure la pelouse. Le peintre amateur s’est ensuite attaqué à la cabane des entraineurs, avant de repeindre les tribunes et la buvette. Il reste encore quelques retouches à effectuer, mais le chantier devrait être achevé pour le début du déconfinement.

Des économies pour la mairie

Christophe Talbot ne compte pas ses heures. Ses journées de travail sont chargées : 8h-12h et 13h30-19h. Un travail bénévole qu’il a voulu effectuer seul. La mairie de Saint-Varent va tout de même lui rembourser la matière première, soit une facture de 300 euros pour 90 litres de peinture achetés. Une sacrée économie pour les finances de cette commune de 1 500 habitants. Faire faire le chantier aurait coûté autour de 3 mille euros.