Du vin vieilli en mer vendu au profit de la SNSM

3 septembre 2019 à 12h16 par Alexandrine DOUET

Immergées pendant 8 mois et demi dans la baie de l’Aiguillon, 120 bouteilles de Cabernet de l’île de Ré et de vin vendéen ont été remontées à la surface ce lundi.

ALOUETTE
Crédit: © Uniré

À 15 mètres de profondeur

L’opération d'immersion initiée par la Cave coopérative Uniré de l’île de Ré en association avec le vignoble vendéen Mercier, avait eu lieu en décembre dernier. Installées dans deux bacs lestés de sable et de métal, les bouteilles avaient alors été plongées à 15 mètres de profondeur au milieu d’un élevage de moules de filières.

Le précieux breuvage à l’abri de la lumière a ainsi vieilli plus rapidement que dans une cave traditionnelle. Une maturation accélérée également par la température et la pression de l’eau.

Ce n’est pas la première fois qu’une telle expérience est menée. De nombreux viticulteurs ont tenté l’expérience, du littoral breton aux côtes basques.
C’est la découverte en 2010 d’un plongeur en mer Baltique qui a donné  l’idée de tester la cave sous-marine. Lors d’une exploration d’épave,  près de 170 bouteilles de champagne avaient en effet été retrouvées à 50 mètres de profondeur. Et après avoir passé 170 ans  sous l’eau, le vin était excellent selon les spécialistes.

Une vente au profit de la SNSM

Les 120 bouteilles de vin qui viennent d’être sorties de l’eau seront prochainement vendues aux enchères. Cette vente se déroulera le lundi 23 septembre au Hyper U de Puilboreau (Charente-Maritime)

L’ensemble des recettes sera reversé à la SNSM (Société nationale de sauvetage en mer).