Elle réclame des indemnités suite à une chute à l’église d'Ars-En-Ré

5 décembre 2019 à 5h56 par Fabienne Lacroix

Une habitante de l’Ile de Ré, accuse la commune d’Ars-En-Ré de ne pas avoir mis en place une rambarde de protection sur l’escalier menant au clocher de l’église Saint-Etienne.

ALOUETTE
Le clocher de l'église d'Ars-En-Ré.
Crédit: Wikipédia

Les faits s’étaient déroulés en septembre 2015, durant les Journée du Patrimoine. L’octogénaire avait décidé d’aller visiter le clocher de l’Eglise Saint-Etienne, sur la commune d’Ars-en-Ré, qui d’habitude n’est pas ouvert au public.

La chute est intervenue alors que la vieille dame se trouvait dans l’escalier. Un homme, qui appartenait au groupe de visiteurs précédents avait ouvert la porte qui menait à l’extérieur. L’octogénaire se trouvait derrière. Elle avait alors chuté de l’escalier haut d’1.70m ce qui lui avait valu d’être hospitalisée pour une triple fracture.

65 mille € de dommages et intérêts

Devant la justice, la victime a expliqué que la commune d’Ars-En-Ré aurait dû installer une rambarde sur l’escalier, ce qui aurait évité sa chute. Elle réclame 65 mille € de dommages et intérêts en invoquant le défaut d’entretien.

L’audience s’est tenue cette semaine devant le tribunal administratif de Poitiers. Le rapporteur public a estimé que la chute était seulement due à l’imprudence de la vieille dame. Sa requête devrait donc être rejetée.

Le tribunal rendra sa décision sous une quinzaine de jours.