Enquête pour maltraitance à l’hôpital de Morlaix

5 novembre 2019 à 7h22 par Marie PIRIOU

Une plainte a été déposée pour maltraitance par trois sœurs après l’hospitalisation de leur mère pendant 15 jours dans le service psychiatrie du centre hospitalier de Morlaix.

ALOUETTE
Trois sœurs accusent l'hôpital de Morlaix de maltraitance envers leur mère.

"J'aurais aimé ne jamais avoir à montrer cette photo très choquante, ni à divulguer publiquement ces informations d'ordre privé. Mais il le faut, pour que cela ne se reproduise plus jamais." Voici le début du post publié sur Facebook par la fille d’une patiente de l’hôpital de Morlaix. Un post qui a été partagé plus de 2900 fois.

Désydratée et recouverte d'hématomes

La femme de 63 ans a été hospitalisée le 17 octobre dernier dans le service psychiatrie du centre hospitalier de Morlaix. Quinze jours plus tard, ses trois filles ont décidé de porter plainte pour des faits présumés de maltraitance. Leur mère, bipolaire et souffrant du syndrome de Parkinson, ne parlait plus, elle est apparue déshydratée et recouverte d’hématomes. Elle aurait également perdu 10 kg en 15 jours.

Des chutes et un état de mélancolie

Les trois filles cherchent à comprendre ce qui s’est passé durant ces deux semaines.
L’une d'elles témoigne dans le journal Ouest France (article payant) : "Dès mon arrivée, les infirmières m’ont prévenue que je pourrais être choquée. Je me suis avancée dans une salle commune, une femme était là, attachée à une chaise roulante, la tête penchée. J’ai demandé : « Où est ma mère ? » Et c’était elle. J’ai hurlé, je me suis effondrée."
Toujours selon le quotidien, le psychiatre du service aurait parlé d’un "état de mélancolie", les infirmières auraient justifié les hématomes par des chutes.

Le centre hospitalier de Morlaix a ouvert une enquête administrative mais conteste le terme de maltraitance.