Evacuation de deux zones à défendre en Charente-Maritime

12 mai 2015 à 6h50 par Rédaction Alouette

ALOUETTE

Quelque deux cents gendarmes proc�daient mardi matin dans la calme � l'�vacuation de deux zones � d�fendre (ZAD) en Charente-Maritime, occup�es par une quarantaine de personnes, a-t-on appris aupr�s de la pr�fecture et des manifestants.

Depuis 06h00, sous l'autorit� de la pr�f�te de la Charente-Maritime, B�atrice Abollivier, deux op�rations d'�vacuation de ZAD �taient men�es � Echillais et Saint-Georges-d'Ol�ron par une centaine de gendarmes d�partementaux et mobiles sur chaque site.

Les �vacuations de la vingtaine de zadistes � Echillais, pr�s de Rochefort-sur-Mer, oppos�s � la construction d'un super incin�rateur, et d'autant de personnes mobilis�es contre un projet de fili�res conchylicoles en mer dans le pertuis d'Antioche, sur l'�le d'Ol�ron, se d�roulaient dans le calme.

"A la demande des �lus concern�s, le concours de la force publique a �t� accord� pour l'ex�cution des d�cisions de justice ordonnant l'expulsion, rendues par le tribunal administratif de Poitiers le 12 janvier et le 21 avril 2015", a pr�cis� la pr�fecture dans un communiqu�.

Pour autant les Zadistes ne comptent pas en rester l�. "On n'a plus le choix puisque les �lus n'�coutent plus. Nous allons donc engager une contestation plus forte. On va lancer un appel au regroupement des citoyens pour bloquer le pont du Martrou - qui enjambe la Charente � Rochefort - et les routes. On va peut-�tre aussi bloquer les camions poubelles", a dit � un correspondant de l'AFP le porte-parole des zadistes et membre du collectif Pays rochefortais alert', Thierry Kieffer, oppos� au projet de super incin�rateur.

cor-lab/DS

(AFP)