Football : La Berrichonne de Châteauroux bientôt sous pavillon russe ?

15 juin 2020 à 6h06 par Bastien Bougeard

Selon une enquête menée par La Nouvelle République et So Foot, un homme d’affaire russe pourrait reprendre le club 15e de Ligue 2. La direction du club parle de fantaisie.

ALOUETTE
Crédit: B.Bougeard | Alouette

La Berrichonne de Châteauroux va-t-elle avoir un propriétaire russe ? Selon La Nouvelle République et So Foot, des négociations sont encours avec un homme d’affaire. Il pourrait s’agir d’Anton Zingarevitch.

Déjà propriétaire d’un club de foot

Selon les deux journaux, l’homme, qui a fait fortune dans la construction de réseaux électrique souterrain, aurait formulé une offre à hauteur de 8 millions d’euros. Anton Zingarevitch n’est pas inconnu dans le monde du football, il a déjà été propriétaire du club anglais de Reading, qui évolue en deuxième division. Les négociations sont en cours. Dans un communiqué publié samedi, les dirigeants du club reconnaissent être en discussion avec d’éventuels repreneurs. Mais qualifie la piste évoquée de fantaisie. Rappelons que le club a déjà refusé une offre formulée par l’homme d’affaire Franco-Américain Ravy Truchot. 

Inculpé en Russie

Si Anton Zingarevitch est connu du monde du football, il est également connu de la justice russe. Il a été inculpé en 2016 pour une fraude au prêt bancaire lorsqu’il était à la tête d’une société. Il avait fui aux états-unis avant son inculpation. Il est inscrit sur une liste des personnes recherchées depuis 4 ans. Selon le quotidien et le magazine, si l’offre de l’homme d’affaire russe est acceptée, certains dirigeants actuels resteraient en poste.