Fortes chaleurs: électricité rétablie dans les Pays de la Loire, la Bretagne encore affectée

1er juillet 2015 à 8h26 par Rédaction Alouette

ALOUETTE

L'�lectricit�, dont ont �t� priv�s dans la nuit de mardi � mercredi environ un million de foyers dans l'Ouest de la France, a �t� r�tablie dans les Pays de la Loire mais plusieurs milliers demeuraient affect�s en Bretagne, mercredi avant 09H00, a-t-on appris aupr�s de RTE.

Selon David Pivot (RTE Ouest), la situation devait redevenir normale en Bretagne mercredi avant 08H00, quelques centaines de foyers �tant encore priv�s de courant dans la r�gion de Saint-Malo.

Mais un nouvel incident a touch� la r�gion de Vannes dans la matin�e, affectant quelque 100.000 foyers, selon RTE. Peu avant 09H00, encore 20.000 foyers environ �taient priv�s de courant dans ce secteur.

Dans la nuit, environ un million de foyers cumul�s, selon un dernier bilan de RTE, ont �t� priv�s d'�lectricit� dans ces deux r�gions. Une cons�quence des fortes chaleurs et des diff�rences de temp�ratures entre le matin et le soir, qui ont provoqu� "des avaries de mat�riels", a pr�cis� David Pivot aupr�s de l'AFP.

Ce sont principalement des transformateurs de mesures qui ont �t� touch�s et fragilis�s par ces fortes chaleurs et variations de chaleurs.

Ces appareils permettent de mesurer l'intensit� �lectrique du courant qui passe dans les lignes haute et tr�s haute tension ainsi que le niveau de tension.

Environ 15 tranformateurs de mesures ont �t� touch�s, dont celui de Chevir�, au sud de Nantes.

Quelque 200.000 foyers ont �t� affect�s � Cholet et dans le pays des Mauges, 230.000 foyers dans l'agglom�ration nantaise et le Pays de Retz et 400.000 foyers dans le d�partement de la Vend�e.

Dans la Loire-Atlantique, les pompiers ont re�u plus de 1.000 appels dans la nuit, sans rencontrer de difficult�s particuli�res, ont-ils pr�cis� aupr�s de l'AFP.

Il s'agissait pour l'essentiel de demandes d'informations, selon la pr�fecture. Mais plusieurs interventions ont concern� des personnes bloqu�es dans des ascenceurs.

En Vend�e, o� l'ensemble du d�partement a �t� affect� � l'exception du sud-Vend�e, les pompiers ont re�u environ 400 � 500 appels dans le nuit, essentiellement pour des demandes d'informations.

En Bretagne, ont notamment �t� touch�es les r�gions de Vannes et de Josselin (Morbihan), et Saint-Malo.

Environ une centaine de salari�s de RTE sont intervenus dans la nuit sur tout l'ouest de la France pour r�tablir le courant, selon RTE.

hg-asl/ed

(AFP)