Fusillades à Nantes : Une quinzaine d’interpellations ce lundi matin

2 décembre 2019 à 14h13 par Clovis Canivenc

Dans le cadre de l’enquête sur les règlements de compte ayant éclaté en avril dernier à Nantes, une quinzaine de personnes ont été interpellées ce lundi matin.

ALOUETTE
Une quinzaine de personnes ont été interpellées ce lundi dans le cadre de l'enquête sur les fusillad
Crédit: Archives

En avril dernier, plusieurs fusillades avaient eu lieu dans différents quartiers de Nantes, suscitant un profond émoi dans la ville. Une marche réunissant 500 personnes avait été organisée contre la guerre des quartiers.

Neuf interpellations lundi dernier

Entre le 19 et 23 avril 2019, six personnes avaient été blessées dans ces règlements de compte et l’employé d’un bar à chicha, âgé de 24 ans, avait perdu la vie.

L’enquête, confiée à la Juridiction interrégionale spécialisée (JIRS) de Rennes, connaît un coup d’accélérateur depuis quelques jours. Lundi dernier, neuf suspects avaient déjà été interpellés suite aux investigations de la police judiciaire (PJ). Cinq d’entre eux ont été mis en examen pour « meurtre et tentative de meurtre commis en bande organisée » et « participation à une association de malfaiteurs ». Ils encourent jusqu’à la réclusion criminelle à perpétuité.

« Une nouvelle vague importante d’interpellations »

Ce lundi 2 décembre, la PJ a réalisé un nouveau coup de filet, avec cette fois-ci une quinzaine d’interpellations. « Une nouvelle vague importante d'interpellations a été effectuée ce matin à Nantes dans le cadre des affaires instruites à la JIRS de Rennes portant sur l'homicide du Moonlight (le bar à chicha, ndlr) et les faits commis durant les jours précédents », a indiqué à l'AFP Philippe Astruc, procureur de la République de Rennes, confirmant une information du Parisien.

La veille de la mort de l’employé du bar à chicha, une fusillade avait éclaté dans le quartier Bellevue dans la nuit du 21 au 22 avril. Quatre personnes avaient été blessées, dont deux grièvement. Le 21 avril, un adolescent de 16 ans avait également blessé par balles. Dans la nuit du 18 au 19 avril, c’est un jeune homme de 20 ans qui avait été touché à l’épaule et à la cuisse.