Infos

Grande America : les fuites d'hydrocarbures colmatées

21 avril 2019 à 07h42 Par Rédaction Alouette

Des opérations pour boucher les diverses fuites d'hydrocarbures détectées ont eu lieu cette semaine.

L'épave du Grande America qui a coulé à la mi-mars au large des côtes atlantiques ne laisse plus échapper d'hydrocarbures. Un sous-marin téléguidé a permis de colmater les différentes fuites qui avaient été repérées, a annoncé vendredi soir dans un communiqué la Préfecture maritime de l'Atlantique.

Les opérations ont été menées par un robot sous-marin téléguidé depuis le navire spécialisé norvégien Island Pride affrété par l'armateur italien du navire, Grimaldi Group. L?appareil a inspecté l'épave, reposant par 4.600 mètres de fond, pendant plusieurs jours.

Une épave "intègre"

Selon le communiqué de la préfecture maritime, l'épave du navire est "intègre". Les premières observations ont permis de détecter plusieurs fuites légères d'hydrocarbures s'échappant "par les évents de dégagement d'air sur certains ballasts d'eau de mer, en provenance de ses soutes à carburant." Ce sont ces fuites qui expliquent la "présence d'irisations de faible intensité en surface, à la verticale de l'épave" repérées il y a plusieurs jours à la surface de l?océan.

Une surveillance toujours en place

C?est le robot qui a donc bouché ces différentes fuites détectées jusqu?à ce mardi 16 avril (voir photo). Dans les jours qui ont suivi, des vérifications de l?étanchéité des travaux ont été effectués ainsi qu'un dernier "relevé complet." Le navire norvégien et son robot sous-marin ont ensuite quitté la zone du naufrage ce vendredi.

La surveillance reste tout de même en place. "Des moyens aériens continueront de surveiller régulièrement la zone" avec l?aide d?observations par satellite.