Grève du 5 décembre : Trafic très perturbé dans les transports

4 décembre 2019 à 9h00 par Clovis Canivenc

La grève nationale de ce jeudi 5 décembre va provoquer de fortes perturbations dans les transports. La SNCF annonce notamment que 90% des trains seront annulés.

ALOUETTE
Seulement 10% des trains circuleront ce jeudi 5 décembre.
Crédit: Archives

C’est une journée de galère que vont vivre les usagers des transports en commun ce jeudi 5 décembre. De fortes perturbations sont annoncées sur le trafic ferroviaire, les syndicats de la SNCF ayant appelé à faire grève.

1 TGV sur 10 pour l’axe Atlantique

Ce mardi après-midi, la SNCF a annoncé, par la voie de sa porte-parole Agnès Ogier, les prévisions de perturbations pour cette journée de grève. Seulement 10% des trains circuleront sur le réseau national.

Au niveau des TER, il n’y aura que 3% des trains sur les rails. En Bretagne, Agnès Ogier a précisé que « le trafic sera quasiment nul ». Pour compenser, des bus de substitution seront affrétés mais ils représenteront au mieux 23% de la capacité habituelle des lignes.

Pour les Pays de la Loire, les TER circuleront au niveau de la moyenne nationale (1 sur 5), essentiellement grâce aux bus. Aucune circulation ne sera assurée en Intercités sur les lignes Nantes-Bordeaux et Nantes-Lyon. La SNCF recommande aux voyageurs d’annuler ou de reporter leurs déplacements.

Le tram en mode vacances d’été à Nantes

Partout dans le Grand Ouest, des perturbations sont également à prévoir sur les réseaux de transports en commun en raison des nombreuses manifestations.

À Nantes, la Semitan annonce que les trois lignes de tram, les Chronobus et le Busway circuleront en horaire « jour jaune ». C’est-à-dire qu’il s’agit des horaires des vacances d’été et du samedi. Une douzaine de stations Bicloo seront également fermées.

À Saint-Nazaire, les lignes Hélyce, U2, U3 et U4 circuleront en horaires du samedi. Les lignes U1, S/D et Zenibus ne circuleront pas du tout. Le reste du réseau, ainsi que les circuits scolaires ne seront pas impactés.

Au Mans, le réseau Setram sera très perturbé. Le tramway circulera en période horaires des dimanches et des jours fériés. De nombreuses lignes de bus seront également en horaires du samedi.

À Cholet et La Roche-sur-Yon, les réseaux de bus circuleront normalement.

Des perturbations sur les réseaux de bus en Bretagne

À Brest, le réseau BIBUS devrait subir de « fortes perturbations », mais les services de tram, bus et téléphérique seront assurés à 100% annonce l’opérateur du réseau. Entre 10h45 et 13h, la ligne A du tram sera interrompue entre les stations Château et Jaurès.

À Saint-Brieuc, le réseau TUB annonce qu’il n’y aura pas de grève, mais des risques de perturbations à cause des manifestations. À Quimper, le réseau QUB sera assuré à hauteur de 80%.

Dans le Morbihan, la Compagnie de transport de la région lorientaise prévient que tous les services des lignes scolaires, entreprise, PMR et Transport à la Demande seront assurés, malgré un préavis de grève. Kicéo, à Vannes, annonce un trafic normal, sous réserve des manifestations pouvant impacter le réseau.

Le covoiturage cartonne

À Tours, le tram circulera normalement, mais de fortes perturbations sont à prévoir sur le réseau bus. Les lignes 2 à 57 sont perturbées, alors que les lignes Citadines et spéciales de 60 à 76 ne circulent pas.

À Limoges, un préavis de grève a été déposé au sein de la TCL va perturber le réseau. Un mode adapté sera mis en place et le centre-ville ne sera pas desservi de 10h15 et 13h sur sa première couronne. Le trafic sera assuré à 70% sur les lignes 1, 2, 4, 5, 6, 8 et 10.

Face à ces fortes perturbations à la SNCF et sur transports publics, le covoiturage devrait être la solution privilégiée des usagers. L’application de covoiturage, BlaBlaCar, a vu ses réservations multipliées par deux. Alors que chez Flixbus, compagnie de « cars Macron », les réservations ont augmenté de 60%.