Île de Ré : un chiot porteur de la rage euthanasié

18 février 2020 à 15h23 par Arnaud Laurenti

L'animal, trouvé en Espagne en décembre dernier, a dû être euthanasié. Son propriétaire avait l'habitude de le promener dans Saint-Martin-de-Ré. La préfecture de Charente-Maritime rappelle qu'une procédure est mises en places pour les personnes ou animaux ayant été en contact avec le chien en question.

ALOUETTE
Crédit: Archives

L'institut Pasteur a confirmé un cas de rage chez un chiot détenu à Saint-Martin-de-Ré et ramené d'Espagne en décembre dernier. Le chien s'est avéré porteur d'un virus rabique correspondant à une origine marocaine, précise la préfecture dans un communiqué.

Un chiot euthanasié, un autre chien en observation

L'animal porteur a été euthanasié dès la découverte des symptômes, le 4 février, indique le communiqué. Un autre document précise qu'un deuxième animal a été placé en observation vétérinaire. Le propriétaire du chiot promenait ce dernier souvent accompagné d'une autre chienne.

Le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation rappelle les consignes de sécurité relatives à la prévention de toute importation de cas de rage sur le territoire national. La rage tue encore une personne toutes les dix minutes dans le monde. La France est indemne de rage et les derniers cas de rage en France proviennent tous de pays où sévit la maladie. Une fois les symptômes apparus, la rage est toujours mortelle. 

Le dernier cas recensé en France a été confirmé en 2015, sur un chien ramené d'Afrique du Nord.

Pour toute personne ou tout animal qui aurait été mordu, griffé, égratigné ou léché par le chiot entre le 17 janvier et le 3 février 2020 inclus, il est demandé de le signaler le plus rapidement possible, les informations nécessaires seront délivrées. Pour rappel, la rage ne se transmet pas d’homme à homme.

En cas de contact d’un autre animal avec le jeune chien : 05 46 68 60 15.

En cas de contact humain avec le jeune chien : 0 809 400 004.

chien jaune rage charente maritime.PNG (245 KB)