Indre-et-Loire : la vente d’alcool à emporter interdite pour un mois

21 mai 2021 à 8h41 par Bastien Bougeard

Après la diffusion d’images de Tourangeaux rassemblés à proximité de la place Plumereau, avec un respect relatif des consignes sanitaire, la préfète d’Indre-et-Loire serre la vis. La vente d’alcool à emporter est interdit pendant un mois en Indre-et-Loire.

ALOUETTE
Crédit: Pixabay

Des masques sous le nez, une très grande promiscuité entre les gens dans les rues du vieux-Tours, ce sont les images, captées par La Nouvelle République notamment, qui ont marqué le mercredi 19 mai dernier la réouverture des terrasses de bars, cafés et restaurants à Tours. Des images qui poussent la préfecture à sévir.

La consommation d'alcool interdite sur la voie publique dans le vieux-Tours

La Préfète Marie Lajus a pris un arrêté interdisant pour un mois la vente d’alcool au verre à emporter dans l’ensemble du département. Dans le vieux-Tours, il est même interdit de consommer de l’alcool sur la voie publique. En somme, il est possible de consommer assis à la table d’une terrasse, par groupes de 6 personnes maximum. Les forces de police et de gendarmerie vont aussi renforcer leurs contrôles. « Ces comportements, s’ils persistaient, feraient planer une menace sur notre capacité collective à tenir les prochaines étapes du déconfinement » insiste la préfecture dans un communiqué.

Ce renforcement des mesures est effectué dans un contexte de régression de l’épidémie. Le taux d’incidence en Indre-et-Loire est de 102 nouveaux cas pour 100 000 habitants, 38 personnes sont hospitalisées en soins critique et près d’un tier de la population a reçu une première injection de vaccin anti-covid.