Indre-et-Loire : le département prépare la réouverture des collèges

28 avril 2020 à 8h00 par Bastien Bougeard

Le retour des élèves dans les collèges se prépare partout en France. En Indre-et-Loire, le président du conseil départemental, Jean-Gérard Paumier, a annoncé ce 27 avril ce que le département peut mettre en place. Le département ne peut fournir un masque à tous les élèves.

ALOUETTE
Les agents du département désinfecteront les sanitaires trois fois par jour.
Crédit: Archive

Alors qu’Édouard Philippe doit annoncer ce 28 avril le plan du gouvernement pour le déconfinement, l’Indre-et-Loire se prépare à une réouverture progressive des 54 collèges du département. Le président du conseil départemental a listé ce qu'il était possible de faire et de ne pas faire.

Des masques pour les agents

Les 450 agents du département travaillant dans les collèges seront équipés de masques. En revanche, la question s’annonce plus compliquée pour les élèves et les enseignants : le département estime qu’il ne pourra fournir des masques à tous les élèves et à tous les professeurs. Dans un courrier adressé aux élus, le président du conseil départemental se demande quelle attitude adopter face à un collégien arrivant sans masque : « Doit-on le renvoyer chez lui ? » Il explique aussi qu’il ne sera pas possible de distribuer massivement des lingettes désinfectantes en grand nombre à la suite de ruptures de stock. Pour le même motif, il sera compliqué de prendre la température de chaque collégien venant en cours, faute de thermomètre laser. En revanche, des flacons de gel hydroalcoolique et des sprays virucides seront disponibles dans les établissements.

Élargissement des horaires pour les repas, désinfection des sanitaires

Pour les repas, le département prévoir d’élargir les horaires des déjeuners pour faire respecter les gestes barrières. Un menu unique par collège pourrait être mis en place pour fluidifier la restauration. En revanche, les élèves ne pourront manger dans des salles de cours sans surveillance. Les sanitaires seront désinfectés trois fois par jour par les agents du département. Cependant, les salles de cours ne pourront être nettoyées à la même fréquence. Jean-Gérard Paumier attend désormais les annonces du Premier ministre. Les décisions collège par collège seront connues au cours de la semaine prochaine.