Indre : le maire et 11 conseillers municipaux démissionnent à Saint-Maur

2 octobre 2020 à 6h30 par Bastien Bougeard

Élus avec 85 % des voix à Saint-Maur le 15 mars dernier, Ludovic Réau a annoncé sa démission ce jeudi 1er octobre. 11 conseillers quittent également leurs fonctions. Des élections municipales partielles pourraient être organisées.

ALOUETTE
Crédit: Google Maps

Ils claquent la porte ! Le maire de Saint-Maur, Ludovic Réau, et onze conseillers municipaux ont décidé de démissionner du Conseil municipal. L'édile a remis sa démission le 29 septembre au préfet de l'Indre Thierry Bonnier qui a deux mois pour l'accepter.

Réélu avec 85 % des voix le 15 mars

Ludovic Réau avait pris les rênes de la ville en 2017 pour palier le départ de François Jolivet pour l'Assemblée nationale. Il s'était ensuite présenté aux dernières élections municipales. Le maire sortant a été réélu dans un fauteuil avec 83,03 % des suffrages exprimés. Le député de l'Indre, François Jolivet était d'ailleurs sur la liste du maire sortant et conseiller municipal.

Relations tendues entre le maire et le député

Mais les relations entre les deux hommes étaient tendues depuis 3 ans. Quand François Jolivet se présente aux Législatives de 2017, il est candidat dissident Les Républicains. Il obtient finalement l'investiture de La République en marche et Ludovic Réau quitte la campagne après ce changement. Mais la situation s'est nettement dégradée ces derniers mois. Dans La Nouvelle République, le maire sortant explique que les relations se sont tendues davantage quand il avait annoncé à François Jolivet qu'il ne le reconduirait pas au poste de conseiller communautaire. Ce dernier menaçait de présenter une liste face à Ludovic Réau. Le député a alors obtenu gain de cause.

Qui pour reprendre le fauteuil de maire ?

Le 23 mai, la situation s'envenime quand des proches de François Jolivet ne sont pas reconduits à leurs postes d'adjoint. Dès lors les deux camps s'affrontent. Le dernier Conseil municipal le 17 septembre dernier avait dû être écourté par le maire, plusieurs délibérations ont dû être reportées. Toujours dans La Nouvelle République, un soutien du maire démissionnaire expliquait que : "François Jolivet veut retrouver son siège de maire". Le député n'a, pour le moment, pas présenté de candidature. Quant à Ludovic Réau, il ne sait toujours pas s'il sera de nouveau candidat. Cependant, il affirme au quotidien : "Si je ne suis pas sur une liste, je donnerai toute mon énergie à soutenir celle ou celui qui se présentera contre Monsieur Jolivet". Ambiance.