Issoudun : enquête ouverte après la mort d’un homme vacciné avec AstraZeneca

16 avril 2021 à 7h36 par Bastien Bougeard

Le laboratoire pharmacologique de Tours ouvre une enquête après le décès d’un homme qui a reçu une injection du vaccin AstraZeneca, selon La Nouvelle République. La victime ne présentait aucun antécédent médical.

ALOUETTE
Crédit: Pixabay

Un habitant de l’Indre a-t-il été victime d’un AVC après avoir reçu une injection du vaccin AstraZeneca ? Pas de réponse, mais La Nouvelle République indique qu’une enquête est ouverte pour confirmer ou infirmer le lien entre l’accident vasculaire cérébral et l’injection du produit.

Enquête menée par le laboratoire pharmacologique de Tours

L’homme âgé de 55 ans a été vacciné au cabinet de son médecin. Le 15 avril, une semaine après son injection, il est pris en charge aux urgences de l’hôpital d’Issoudun pour un AVC dont il décède. La victime n’avait aucun antécédent médical. 

L’enquête est confiée au laboratoire pharmacologique de Tours. 

Le quotidien régional précise que les cas de thrombose concernent 1 patient sur 250 000.