Jonathan de Koh-Lanta : "Je ne pensais pas du tout aller si loin"

3 juin 2021 à 14h01 par Arnaud Laurenti

Ils ne sont plus que trois ! Maxine, Lucie et Jonathan, le breton, à s'être qualifiés pour la mythique épreuve des poteaux de Koh-Lanta. L'occasion de revenir sur le parcours de l'un de ces candidats d'exception. Entretien avec Jonathan, originaire de Morlaix, dans le Finistère.

ALOUETTE
Le Breton fait partie des trois finalistes qualifiés pour la mythique épreuve des poteaux.
Crédit: A. Issock | ALP | TF1

Ils étaient vingt : ils ne sont plus que trois ! Jonathan fait partie des finalistes de "Koh-Lanta : les armes secrètes" et participera vendredi soir à la traditionnelle épreuve des poteaux. Une émission à suivre sur TF1 à partir de 21h05.

Quel est votre sentiment à ce stade du jeu ?

Je suis vraiment très content, forcément. C’est la dernière ligne droite et je n’aurais jamais cru en arriver là. Physiquement, on est un peu fatigués mais on n’y pense pas trop. Moralement, on est très stressés avant cette dernière épreuve. On va être face à d’autres candidats mais surtout face à soi-même. Si on perd, c’est qu’on aura perdu à cause nous-même. Il va donc falloir donner le meilleur de soi-même pour remporter cette épreuve mythique des poteaux.

On est aussi soulagés dans le sens où on sait qu’après cette épreuve c’est terminé. On va pouvoir rentrer chez nous, retrouver nos proches, manger surtout et reprendre nos vies. Il y a aussi de la nostalgie : je n’avais pas vraiment envie que ça s’arrête mais je suis vraiment très content aussi de retrouver ma copine et mes proches. Il y a beaucoup d’émotions qui se mélangent à ce stade du jeu.

Quels sont les meilleurs souvenirs de votre aventure ?

Franchement, il y en a beaucoup. Même avec du recul, j’ai l’impression qu’il n’y a que des bons moments. Après, c’est vrai que de remporter l’épreuve du fugitif tous ensemble en équipe, d’aller manger chez Teheiura et de rencontrer son papa, c’était vraiment exceptionnel.

Qu’est-ce qui a été le plus dur pour vous tout au long de cette aventure ?

Sans hésiter, la pluie ! C’était vraiment horrible d’attendre dans le froid que ça passe. Je m’étais inscrit en étant conscient que ça pouvait être vraiment compliqué et ça l’a été entre la pluie et la faim.

Pensiez-vous aller si loin dans l’aventure au départ ?

Pas du tout ! Je ne pensais pas du tout aller si loin. Moi, timidement, je ne voulais juste pas sortir le premier de mon équipe. Je voulais aller à la réunification tranquillement. Il y a eu pas mal de rebondissements et un parcours un peu semé d’embûches, donc, très content d’en arriver jusque-là mais ce n’était pas du tout prévu au départ.

Quels ont été les moments clés de votre aventure ?

Il y a eu pas mal de moments clés. Koh-Lanta, c’est beaucoup de stratégie. Je ne peux pas dire les moments clés qui m’ont permis d’être sur les poteaux aujourd’hui mais je peux parler des moments clés qui m’ont permis de rester dans l’aventure... Si Vincent n’avait pas changé son vote à un moment donné contre Shanice, il se peut que je ne sois plus là. Si Lucie ne sort pas son bracelet noir, c’est Magali et moi qui sortons de l’aventure. Je ne pensais pas pouvoir être aussi stratège. Ça ne s’est pas trop vu dans l’émission mais on essayait toujours un peu, avec Arnaud, de savoir comment ça allait se passer et de prévoir les coups. On essayait d’être un peu au courant de tout et d’étudier toutes les possibilités.

Que pensent vos proches de votre parcours ?

Ils sont super contents ! Ils ne s’y attendaient vraiment pas parce que j’ai un peu brouillé les pistes. Même ma copine ne se doutait de rien, elle pensait que je partirais quand j’étais en binôme avec Magali.

Que retiendrez-vous de votre parcours dans Koh-Lanta ?

Je suis très satisfait de mon parcours. Je voulais faire la meilleure aventure possible et je pense que c’est chose faite. Je retiendrais évidemment les rencontres, j’ai rencontré beaucoup de belles personnes. Il y a des personnes que je vois toujours, notamment Arnaud, Maxine, Lucie et Laure. Je les adore tous, même si dans le jeu, il y a des choses qui ne nous plaise pas forcément, c’est comme dans la vie, on est tous différents. Une superbe aventure, et si j’ai l’occasion de la refaire un jour, je la referai avec juste la seule crainte de ne pas aller aussi loin, forcément.

Que comptez-vous faire des 100 000 euros si vous remportez Koh-Lanta ?

Si je remporte les 100 000 euros, je compte acheter un appartement à ma mère, voyager et faire un beau cadeau à ma copine.

(Entretien retranscrit par Mikaël Le Gac)