Infos

Justice : Enedis doit désinstaller des compteurs Linky à Tours

31 juillet 2019 à 10h13 Par Bastien Bougeard
14 particuliers ont obtenu de la désinstallation de leur compteur Linky en justice.
Crédit photo : Alouette

140 Tourangeaux avaient poursuivi le fournisseur d’électricité pour faire enlever ce compteur intelligent. Certains ont invoqué des raisons médicales. Les juges ont donné raison à treize d’entre eux. Enedis va faire appel de la décision.

Le tribunal de grande instance de Tours a rendu sa décision mardi 30 juillet concernant une action groupée de 140 Tourangeaux contre Enedis. Objet de la discorde : l’installation d’un compteur Linky dans leur foyer. Grâce à ce compteur, Enedis peut mesurer la consommation électrique d’un foyer sans le courant porteur de ligne. Ce compteur provoquerait des soucis de santé chez des personnes électro sensibles.

14 particuliers obtiennent le retrait du compteur Linky

Sur les 140 plaignants, plus de la moitié ont été débouté par les juges. En revanche, 14 d’entre eux ont obtenu gain de cause. Leurs soucis de santé ont été constatés par des médecins. Ces derniers ont d’ailleurs fourni des certificats médicaux. Parmi les parties civiles, certains souffrent de maux de tête, de troubles du sommeil ou encore de fatigues chroniques.

Enedis va faire appel

Des décisions semblables ont déjà été rendues par des juges comme à Bordeaux. Mais ces condamnations restent minoritaires. Enedis a désormais trois mois pour retirer les compteurs chez les particuliers. Le fournisseur d’électricité a annoncé qu’il allait faire appel de la décision.