Infos

L'Hermione s'apprête à se lancer dans une nouvelle grande traversée

30 janvier 2018 à 09h07 Par Rédaction Alouette

La célèbre réplique de la frégate de Lafayette reprend la mer. L'Hermione quitte Rochefort ce mardi, direction La Rochelle, avant d'entamer un périple de plusieurs mois en Méditérranée. 

La célèbre réplique de la frégate de Lafayette reprend la mer. L'Hermione quitte Rochefort ce mardi, direction La Rochelle, avant d'entamer un périple de plusieurs mois en Méditerrannée. 

C'est reparti! L'Hermione va larguer les amarres ce mardi pour une nouvelle aventure. Pas en direction de l'Atlantique cette fois, comme ce fut le cas il y a trois ans pour sa traversée inaugurale, mais la Méditerrannée.

Baptisée "Libres ensemble de l'Altlantique à la Méditerrannée", cette tournée, qui va durer 4 mois, sera placée sous le signe de la tolérance et de la francophonie. 

Pour ce voyage, l'équipage sera composé de 18 professionnels et de 350 volontaires, issus de 34 pays membres de la Francophonie. 

Une descente de l'estuaire de Rochefort, puis une escale à La Rochelle

Les curieux devraient être nombreux ce mardi pour voir la réplique de la frégate descendre l'estuaire de Rochefort. Le bateau doit quitter la forme de radoub Napoléon III à la mi-journée. La descente, elle, devrait durer 2 heures.

Le public pourra observer le passage de l'Hermione depuis la zone des Fourriers, le port de Soubise, ou encore la point de Parpagnole à Saint-Laurent-de-la-Prée et le front de mer à Port-des-Barques. 

Ensuite, l'Hermione effectuera les 15 miles qui séparent Rochefort de La Rochelle, où elle est attendue ce jeudi 1er février. Le bateau restera dans le bassin des Chalutiers jusqu'au 20 février, avant de mettre le cap pour la Méditerrannée. 

Tanger, Barcelone, Sète, Marseille, Nice...

 Après son départ de La Rochelle, l'Hermione fera escale à Tanger (9-13 mars), puis direction Barcelone (22-24 mars), Sète (27 mars-2 avril), où son arrivée coïncidera avec l'organisation du festival nautique "Escale à Sète", Toulon (5-9 avril), La Ciotat (10 avril), et Marseille (12-16 avril). 

Au retour, le navire va mouiller dans les Pyrénées-Orientales, à Port-Vendres (20-22 avril), puis Nice (25 avril), Bastia (27-29 avril), Portimao, dans le sud du Potugal (8-10 mai), Pasaia, dans le Pays Basque espagnol (18-21 mai), et enfin Bordeaux (10-13 juin). 

Le retour à Rochefort est, lui, prévu le 16 juin

Contribution financière des villes hôtes

Mais une telle aventure a un coût. Le budget de cette traversée est estimé à 2 millions d'euros.

Les villes hôtes ont accepté de verser une contribution pour accueillir le bateau.

Le reste a été financé grâce au mécénat, d'entreprises ou de particuliers. 

En tout, 70 marins seront à bord pour chaque étape, dont 18 professionnels.