La fin de l'A380 en Loire-Atlantique

8 juin 2020 à 8h14 par Denis Le Bars

Les deux derniers tronçons d'Airbus A380 fabriqués à Montoir quittent la Loire-Atlantique pour Toulouse aujourd'hui.

ALOUETTE
Crédit: Archives

Les deux derniers tronçons d'Airbus A380 fabriqués en Loire-Atlantique ont quitté leur site de production de Montoir vendredi pour être transférés, vers le port, 3 km plus loin. Ils ont été embarqués aujourd'hui à bord du Ville de Bordeaux pour être acheminés vers le site de Toulouse (mer, Gironde, route), où ils seront assemblés aux autres éléments. Il s'agit d'un tronçon du fuselage et du nez du géant des airs. Pour Montoir, c'est la fin d'une aventure de 16 ans. Les premiers tronçons d'A380 avaient été produits en 2004.

La fin de l'A380

Le quadrimoteur n'a jamais rencontré le succès commercial espéré. D'une capacité de 570 à 800 passagers selon les configurations, le géant des airs ne sera plus fabriqué à partir de 2021. Airbus a annoncé en février 2019 la fin de ce programme. 321 exemplaires auront été commandés. La compagnie Emirates est le principal client. Air France en compte dix.