La nouvelle carte d'identité disponible dans 35 nouveaux départements

14 juin 2021 à 6h30 par Arnaud Laurenti

Plus sûre, plus petite et équipée d'une puce électronique : la nouvelle carte nationale d'identité est désormais disponible dans 35 nouveaux départements. Elle peut être obtenue lors d'une première demande ou lors d'un renouvellement, gratuitement.

ALOUETTE
Crédit: Ministère de l'Intérieur

La nouvelle carte nationale d'identité (CNI) prendra moins de place dans le portefeuille ! Comme le permis avant elle, la CNI nouvelle génération fait la taille d'une carte de crédit et intègre pour la première fois une puce électronique. Tous les pays de l'Union Européenne doivent se conformer à même format à partir du 2 août 2021. 

Les anciens modèles de CNI resteront toutefois valables jusqu'en 2031.

Déploiement en plusieurs phases

Testée dans trois départements pilotes, deux premières phases de déploiement de la nouvelle CNI ont déjà eu lieu le 17 mai et le 31 mai dernier. 

À compter de ce lundi 14 juin, 35 départements proposeront désormais la nouvelle version de la carte d'identité, dont : les Côtes-d'Armor, le Finistère, l'Ille-et-Vilaine, le Morbihan, l'Indre, l'Indre-et-Loire, la Loire-Atlantique, le Maine-et-Loire, la Mayenne, la Sarthe, la Vendée, la Charente, la Charente-Maritime, la Creuse, la Gironde, les Deux-Sèvres, la Vienne et la Haute-Vienne.

Quoi de neuf ?

Outre ses dimensions, la nouvelle carte nationale d'identité intègre une puce électronique "hautement sécurisée", indique le ministère de l'Intérieur. Cette dernière contient les informations figurant déjà sur la carte physique : nom, nom d'usage, prénoms, date et lieu de naissance, l'adresse, la taille, le sexe, la date de délivrance de la carte et celle de sa fin de validité.

La puce contiendra également la photographie du visage utilisée sur la CNI ainsi que les empreintes digitales (sauf pour les mineurs de moins de douze ans).

Au moment de la demande de carte d'identité, il sera donc indispensable de donner ses empreintes digitales. Le ministère de l'Intérieur assure qu'elles ne seront pas conservées dans le traitement national si le titulaire en fait la demande.

Le ministère indique que la CNI est également équipée d'un "cachet électronique visuel" signé par l'État, qui permet "une lecture automatique et reprend les données inscrites sur la carte".

Renouvellement : rien d'urgent

Si les pays de l'Union Européenne doivent se conformer à la nouvelle carte d'identité à partir du 2 août 2021, il n'est évidemment pas nécessaire de procéder à un renouvellement dans l'urgence. Les anciens modèles ne seront toutefois plus délivrés à compter de cette date.

Comme actuellement, il est recommandé de renouveler sa carte d'identité à l'approche de la date de fin de validité indiquée sur sa CNI. À noter que la carte devra désormais être renouvelée tous les 10 ans, contre 15 actuellement.

Côté coût, une première demande ou un renouvellement de CNI sont gratuits sauf en cas de perte ou de vol, rappelle le site du ministère de l'Intérieur.