La vente d'alcools forts à nouveau autorisée dans le Morbihan

29 avril 2020 à 9h55 par Fabienne Lacroix

La vente d'alcools forts à emporter, interdite dans le Morbihan depuis le 17 avril pour lutter contre les violences intrafamiliales, est à nouveau autorisée.

ALOUETTE
Crédit: Pixabay

"Il y a bien un arrêté qui vient d'être pris qui abroge l'interdiction de la vente d'alcools forts dans le département", a indiqué la préfecture du Morbihan confirmant des informations de la presse régionale.

Cet arrêté "est en cours de publication", et la vente de ces produits "sera effective à partir de demain" jeudi, a-t-on ajouté.

La préfecture n'a pas précisé les raisons de ce nouvel arrêté.

Dans une interview publiée dans le quotidien Le Télégramme, le préfet du Morbihan Patrice Faure assure que "cet arrêté (du 17 avril) n'avait pas vocation à durer mais à frapper un grand coup, pour marquer les esprits".

"J'ai obtenu ce que je voulais : une prise de conscience", argue le préfet. Evoquant "une hausse significative et très inquiétante des violences intrafamiliales dans le département", il souligne que "certains faits sont d'une extrême gravité. Et dans 100% des cas, c'est sous l'emprise de l'alcool que ces drames se produisent".

M. Faure avait annoncé le 17 avril l'interdiction de la vente d'alcools à emporter, hors bière et vin pour lutter contre les violences intrafamiliales, en hausse, selon lui, de "30% en quelques jours".

Dans une vidéo sur YouTube, il avait affirmé : "Force est de constater que le duo alcool-confinement font mauvais ménage".

(avec AFP)