Le foot féminin gagne du terrain dans le Grand Ouest

4 octobre 2019 à 7h05 par Arnaud Laurenti

Le phénomène est assez récent et s’est renforcé avec la Coupe du Monde : le foot attire de plus en plus de femmes - et pas seulement des joueuses.

ALOUETTE
La campagne "Fiers d'être Bleues" lancée lors de la Coupe du Monde féminine de football en France.
Crédit: Archives

Trois mois après la Coupe du Monde féminine de football, de nombreux clubs accueillent de nouvelles recrues dans leurs rangs : sur le terrain, mais aussi au sein de l'encadrement.

Joueuses, arbitres, dirigeantes

En Charente, un peu plus de 700 joueuses sont déjà inscrites dans différents clubs de foot du département. Un nombre qui pourrait encore augmenter cette année, selon Gilles Rouffignat, vice-président du District de Charente. L'effet "coupe du monde" est indéniable, notamment chez les jeunes.

Gilles Rouffignat, vice-président du District de Charente

Écouter

Le nombre de licenciées a également augmenté ces derniers mois en Charente-Maritime, où le football attire les joueuses mais pas seulement : les femmes sont plus nombreuses à s'intéresser à l'arbitrage ou à occuper des postes d'encadrement, explique Pierrette Barrot, présidente du District de Charente-Maritime. Cette dernière est l'une des deux seules femmes à présider un District de football en France.

Pierrette Barrot, présidente du District de Charente-Maritime

Écouter

Même phénomène en Maine-et-Loire, où Guy Ribrault, président du District de foot du département, a constaté une progression du nombre de licenciées au cours des dernières années. Ce dernier a été multiplié par deux.

Guy Ribrault, président du District du Maine-et-Loire

Écouter

La Fédération Française de Football compte aujourd'hui près de 200 000 licenciées en France.

Les Bleues jouent contre l'Islande ce vendredi, à Nîmes, en amical.