Le voilier disparu : un message de détresse relayé dans le Golfe de Gascogne

20 août 2020 à 10h29 par Arnaud Laurenti

Une opération coordonnée par les secours britanniques était en cours jeudi matin pour venir en assistance à un voilier parti de Bretagne pour le Portugal qui n'avait pas donné signe de vie depuis samedi, a indiqué la préfecture maritime de l'Atlantique.

ALOUETTE
Crédit: Archives

L'équipage français du voilier, qui compte deux personnes, a déclenché un message de demande d'assistance jeudi à 07H30 alors qu'il se trouvait à 555 km au large de La Rochelle.

C'est un navire de commerce qui a relayé ce message. La zone où se trouve le bateau est placé sous la tutelle du Maritime Rescue Coordination Centre (Centre de coordination de sauvetage en mer) de Falmouth (Royaume-Uni), qui coordonne donc l'opération d'assistance.

Un autre navire de commerce devrait se dérouter pour aller porter assistance aux deux membres d'équipage.

Parti le 11 août de Saint-Malo, l'équipage avait eu un contact téléphonique avec des membres de sa famille samedi 15 août au soir, alors que le voilier était au large de l'île de Batz (Finistère).

Il s'agit d'un homme de 45 ans et de sa fille de 17 ans, selon une source proche du dossier. Le voilier de 15,60 m, "Azawakh 5", est immatriculé à Portsmouth (Angleterre).

Après l'alerte de la famille mercredi, un avion des Douanes déjà en vol avait effectué des recherches "pour lever l'incertitude sur la localisation du voilier", sans succès, selon la préfecture maritime. Une enquête a aussi été menée auprès des ports de la façade atlantique pour s'assurer que le bateau ne s'y trouvait pas tandis que le signalement du voilier a été envoyé à l'ensemble des navires en mer.

(avec AFP)