Le zoo de Beauval s’offre un dôme tropical pour ses 40 ans

9 février 2020 à 5h57 par Bastien Bougeard

Le premier parc animalier de France inaugure ce samedi 8 février un dôme de 38 mètres de hauteur dans lequel sont regroupés plus de 20 000 espèces tropicales. C’est un projet unique au monde.

ALOUETTE
Le dôme fait 38 mètres de haut et accueille plus de 20 000 espèces tropicales.
Crédit: B.Bougeard | Alouette

40 ans, ça se fête ! Le zoo de Beauval (Loir-et-Cher) a inauguré ce samedi 8 février un nouvel espace unique au monde. Un dôme de 38 mètres de haut dans lequel sont réunies plus de 20 000 espaces que l’on trouve habituellement en Afrique, en Amérique du Sud ou encore une partie de l’Asie.

Plus de 20 bassins

Fougère tropicale, alligators, tortues, lamantin ou encore dragons de Komodo C’est une véritable forêt tropicale qui a été reconstituée sur un hectare. Ce dôme entièrement vitré (plus de 10 500 vitres) est une véritable serre dans laquelle la température est maintenue à 26 degrés : « Elle est climatisée tout en étant respectueuse de l’environnement, Précise Rodolphe Delord le directeur du zoo de Beauval ». Les chiffres donnent d’ailleurs le tournis : ce dôme compte une vingtaine de bassin. « Ça en fait un des aquarium tropical le plus important du monde ».

Un projet à 40 millions d’euros

Ce dôme a été construit en deux ans. « Depuis 1997, nous accueillons des lamantins, précise Rodolphe Delord. L’espace était pensé pour eux à la base. Mais le bassin que nous avions construit originellement n’était plus à l’image du zoo de Beauval. Nous avons donc construit un espace cinq fois plus grand. » Le projet a coûté 40 millions d’euros.