Limoges : le calendrier des pompiers jugé sexiste

22 janvier 2021 à 10h13 par Thierry Matonnat

Polémique après la publication du calendrier de l'Amicale des Sapeurs-pompiers de Limoges. <br /> Certains ont considéré que plusieurs photos avaient un caractère sexiste. <br /> L'affaire a fait tellement de bruit que l'Amicale a dû faire des excuses publiques.

ALOUETTE
Le calendrier 2021 des pompiers Limougeauds ne fait pas l'unanimité
Crédit: Facebook | Amicale des Sapeurs-Pompiers de Limoges

La couverture du calendrier ne laisse pas présager de ce que l'on peut trouver à l'intérieur du calendrier 2021 de l'Amicale des sapeurs-pompiers de Limoges. L'association a dû présenter ses excuses en raison de la présence de photos jugées sexistes. 

Sexy ou sexiste ?

On y voit une femme en brassière et jupe fendue à califourchon sur un pompier, s’apprétant à lui poser un masque à oxygène. Un autre cliché montre 3 pompiers en train de porter secours à une femme allongée robe relevée sur un paddle dans la piscine de l’Aquapolis de Limoges. Autre photo jugé sexiste, celle d’une femme casque de pompier sur la tête en train de se maquiller dans les vestiaires des pompiers.

Le journal Le Populaire du Centre rapporte que l'affaire du calendrier a fait du bruit au sein du Service Départemental d'Incendie et de Secours et du Conseil Départemental.

Des excuses

Dans un communiqué de presse, l'amicale des sapeurs-pompiers explique qu'elle réalise avoir « commis une erreur et une grande maladresse en termes de communication. Notre volonté première était de se démarquer (...) nous avons voulu surfer sur une tendance actuelle en proposant un concept un peu sexy. Notre objectif n’était pas de choquer ou de donner une image négative voire dévalorisante des femmes, au contraire les sapeurs-pompiers de Limoges et plus généralement de la Haute-Vienne, ont le plus grand respect pour les femmes dont un certain nombre porte l’uniforme et honore nos rangs de sapeurs-pompiers. »

L’amicale a indiqué qu’elle ferait un don à une association de lutte contre les violences faites aux femmes.