Limoges Métropole récompense la collecte du verre

20 janvier 2020 à 10h35 par Thierry Matonnat

La communauté urbaine Limoges Métropole vient d'équiper un tiers de ses containers de collecte du verre du dispositif "Cliiink" pour inciter les habitants à trier le verre.

ALOUETTE
Trier le verre peut rapporter
Crédit: Alouette | Thierry Matonnat

Ce dispositif doit permettre à terme d’augmenter le volume de collecte. Il faut dire que le taux de collecte du verre sur la communauté urbaine est inférieur à la moyenne nationale : il est de 26 kg par habitant et par an contre 30 kg au niveau national.

Inciter à collecter le verre

Afin d’inciter les habitants de la communauté urbaine à déposer leurs bouteilles et bocaux en verre dans les bornes de collecte, les élus communautaires ont choisi de s’appuyer sur le dispositif "Cliiink" développé par la startup Terradona. Le dispositif permet de récompenser le "bon geste" selon le directeur commercial de Terradona.

Écouter Cola Sauer

Le bon geste récompensé

Le dispositif fonctionne avec une application téléchargeable sur smartphone ou avec une carte que les habitants de la communauté urbaine peuvent retirer dans la mairie de leur commune ou dans une déchetterie de leur territoire. Il suffit de présenter son smartphone ou sa carte à proximité de la borne de collecte pour s'identifier. Chaque emballage en verre (bouteille, pot ou bocal) déposé incrémentera le compte de l’usager d’un point. Le cumul des points pourra ensuite être transformé en bons d’achat auprès des commerçants partenaires de l’opération ou en dons à des associations. 

Dispositif innovant

Ce dispositif, issu d’une collaboration avec le Commissariat à l'Energie Atomique et aux Energies Alternatives (CEA) et l’Ecole des Mines de St Etienne, est fabriqué entièrement en France. Cette technologie innovante fait partie de l’écosystème French Tech.

Limoges Métropole est la première structure de Nouvelle-Aquitaine à déployer cette technologie.

Ce dispositif d'un coût de 433 125 € est financé par la Communauté urbaine Limoges Métropole, et Citeo qui, dans le cadre de son Plan de performance des territoires, apportera à l’EPCI un soutien financier de l’ordre de 200 000 € TTC.