Limoges : une tentative de rave-party interrompue par la police

18 janvier 2021 à 15h17 par Thierry Matonnat

Les policiers Limougeauds sont intervenus samedi après-midi, sur les bords de la Vienne où une trentaine d’individus avaient entrepris d’organiser une rave-party. Huit personnes et l’auteur du « rassemblement sauvage » ont été interpellés et le matériel de sonorisation saisi.

ALOUETTE
Le matériel a été saisi par la police
Crédit: DDSP 87

C’est sur une ancienne friche industrielle située rue de la Font Pinot que huit véhicules de police sont intervenus sur un début de rave-party, samedi 16 janvier, en milieu d’après-midi.

A leur arrivée, les policiers ont constaté qu’une trentaine d’individus dansaient sur le la musique électro à forte puissance devant des enceintes alimentées par un groupe électrogène.

Les « teufers » consommaient de l’alcool sur la voie publique et ne respectaient pas les gestes barrières. Aucun ne portait de masque.

Certains ont même continué à danser devant les policiers en leur faisant des gestes outrageants.

9 personnes interpellées

L’un d’eux a été formellement identifié par les policiers : il a été interpellé pour outrage et port d’arme et sera sanctionné dans le cadre d'une procédure de composition pénale.

Huit autres personnes ont été arrêtées et auditionnées à l'hôtel de police.

Trois organisateurs présumés auraient été identifiés : un père de 48 ans et son fils de 18 ans, et un autre individu de 24 ans. Ils font l'objet d'une ordonnance pénale.

Le matériel de sonorisation (enceintes, amplificateurs et groupe électrogène) a été saisi.