Loire-Atlantique : l’école publique de Remouillé saccagée

8 juin 2021 à 10h14 par Alexandrine DOUET

Les faits se sont produits dans la nuit du samedi 5 au dimanche 6 juin au sein de l’école Jean-de-la-Fontaine.

ALOUETTE
Crédit: Google Maps Street View | Juin 2013

Les dégradations ont visé quatre salles de classes de cet établissement situé dans le vignoble nantais.

Tags, peinture et urine

Les murs ont été tagués. Des dessins grossiers représentant notamment des pénis ou encore des messages insultants visant la direction de l’école ont été découverts. Des déchets (cartons de pizzas et bouteilles d’eau gazeuse...) ont également été déversés sur le sol, de la peinture jetée sur du matériel en particulier sur des tableaux numériques, des vitres de type "Sécurit" ont été brisées, des ordinateurs portables et du mobilier ont été volés. Les auteurs des dégradations ont même uriné dans les locaux.

Pour l’heure, le préjudice est en cours d’évaluation. Il n’y aurait pas encore eu d’interpellation. L’enquête a été confiée aux gendarmes de la  brigade de Clisson.