Infos

Marina Kaye : « Je suis quelqu’un de très timide »

23 juin 2020 à 07h00 Par Alexandrine DOUET
Un tube, une histoire. Dans le nouvel épisode de « Morceau de vie », Marina Kaye nous parle de « Twisted », titre avec lequel elle faisait son grand retour en septembre dernier.

C’est accompagnée de sa petite Julia, un adorable spitz allemand nain tout blanc que nous avons rencontré Marina Kaye dans un studio au cœur de la capitale.

Un hit enregistré à Los Angeles

« Twisted » signifie « tordue », « bizarre ». Avec ce titre, la mystérieuse Marina Kaye se dévoile un peu plus et révèle sa part d’ombre, en évoquant « des pensées qui parfois [la] dépassent ». Le morceau est illustré par un clip bourré d’effets spéciaux à l’atmosphère étrange où l’on voit une Marina Kaye fascinante, en train d’user de son don de télékinésie dans le cabinet d’un psychiatre totalement impuissant face aux pouvoirs de la jeune femme. Un clip réalisé par un jeune cinéaste français, Julien Hosmalin.

Cette chanson marque le point de départ du futur opus de Marina Kaye, « un album plus personnel » qui devrait sortir à l’automne prochain dans lequel on retrouvera aussi « The Whole 9 », son deuxième single sorti en ce printemps. La jeune artiste prend le temps de peaufiner ce troisième album après le succès en demi-teinte de « Explicit » sorti en octobre 2017. Ce nouvel opus marque également un nouveau chapitre dans la vie de la jeune artistes qui a quitté l'an dernier la maison de disques de ses débuts Capitol Records pour rejoindre Pias Group.

Opus entièrement en anglais

« J’ai essayé de chanter en français sur le deuxième album, mais au final ce n’est pas ce que le public a préféré. » Marina est française mais elle aime chanter en anglais et c’est ce qu’elle va continuer à faire pendant encore un bon bout de temps, même si elle reconnaît que ce parti pris lui ferme des portes, à l’heure où les radios sont soumises à l’obligation de diffuser 40% de titres en français.

Révélée par « La France a un incroyable talent »

Et on peut dire qu’elle en a fait du chemin depuis sa victoire en finale de « La France a un incroyable talent ». Une expérience dont elle a finalement un souvenir très lointain. Et pourtant c’est avec cette émission que tout a commencé. En 2011 alors qu’elle est âgée de seulement 13 ans, le public et les jurés tombent sous le charme de la frêle adolescente originaire de la banlieue de Marseille  lorsqu’elle reprend le tube d’Adèle « Rolling in the deep ». Jamais elle n’aurait pensé gagner le télé-crochet. Et d’ailleurs jamais elle n’a pensé à s’inscrire. C’est une amie qui lui a lancé le défi en envoyant sa candidature à la production. Un défi que la jeune Marina a relevé haut la main puisqu'elle est désignée cette année-là grande gagnante de l'émission.

Pas une diva

C'est trois ans plus tard, en 2014 que Marina Kaye fait de nouveau parler d'elle, cette fois avec ses propres chansons. Son premier album « Fearless » dont est extrait et le hit « Homeless » est un énorme succès. Un album certifié double disque de platique avec 250.000 exemplaires écoulés en mars 2017. À seulement 16 ans, sa puissance vocale et son assurance subjuguent le public. Au fil des plateaux télés et des interviews promo, elle impressionne par son assurance et sa maturité, tout en restant discrète sur sa vie privée. Une attitude qui aux yeux de certains la fait passer pour une diva. « Ceux qui me connaissent savent que je suis quelqu’un de réservé, de timide ». Et c’est seulement à travers ses chansons que la plus anglo-saxonne des chanteuses françaises choisit de se livrer.

Le nouvel épisode de Morceau de vie à découvrir dès maintenant.



Pour découvrir les prochains épisodes du podcast, n'oubliez pas de vous abonner sur votre plateforme d'écoute préférée. Retrouvez Morceau de Vie notamment sur DeezerSpotify et Apple Podcasts.