Maurice, le coq de Saint-Pierre d'Oléron va-t-il pouvoir continuer de chanter ?

6 juin 2019 à 5h41 par Rédaction Alouette

<p>La justice se penche auj sur la demande d'un couple du Limousin, qui possède une maison secondaire sur l'ile d'Oléron. Ces derniers veulent le départ du coq&nbsp;de leur voisine.</p>

ALOUETTE

Se faire r�veiller de temps en temps par le chant du coq, c'est plut�t agr�able ! Sauf pour ce couple originaire du Limousin, et qui poss�de depuis plusieurs ann�es une r�sidence secondaire sur l'�le d'Ol�ron, � Saint-Pierre.

Il y a 2 ans, ces derniers en ont eu marre d'entendre Maurice, le coq de la maison voisine, pousser la chansonnette chaque matin.
Ils ont donc assign� en justice sa propri�taire pour trouble anormal du voisinage. L'affaire est jug�e ce jeudi devant le tribunal d'instance de Rochefort.

Le couple demande tout simplement le d�part de Maurice, ou du moins l'arr�t des "Cocorico" dans les 15 jours du jugement. Les plaignants r�clament �galement 1 000? de dommages et int�r�ts.

Leur avocat rappelle qu'ils se sont install�s dans ce lotissement proche du centre-ville avant l'arriv�e du gallinac�, log� dans un poulailler situ� � quelques m�tres seulement de la fen�tre de leur chambre.

En avril 2018, un huissier s'est rendu sur place pour filmer les prestations vocales de Maurice et constater que le coq chantait � plusieurs reprises chaque matin.

2 p�titions de soutien � la propri�taire du coq

Du c�t� de la d�fense, 2 p�titions de soutien ont �t� lanc�es. Elles comptent � elles 2 plus de 88 mille signatures.
La propri�taire de Maurice a m�me obtenu l'appui du maire de Saint-Pierre d'Ol�ron. Ce dernier a pris un arr�t� municipal pour signaler que "la commune d�fend et maintient la notion de ruralit� et la pr�sence d'animaux domestiques comme les poules, les coqs ou les chevaux."

En attendant, Maurice n'�met plus aucun son depuis plusieurs mois maintenant.

Le proc�s pourrait �tre renvoy�.