Meurtre de Romain Barré : de 15 à 23 ans de réclusion

18 septembre 2019 à 4h23 par Alexandrine DOUET

Le verdict est tombé hier soir devant la cour d’assises de Loire-Atlantique à l’encontre des trois jeunes accusés, poursuivis pour le meurtre d’un agent immobilier de 38 ans il y a 3 ans, à Nantes.

ALOUETTE
Crédit: Archives

Tous les accusés reconnus coupables

Le procès qui a duré 6 jours s’est tenu à huis clos, l’un des accusés était mineur au moment des faits.
C’est donc seulement hier soir que la salle d’audience a ouvert ses portes pour l’énoncé du verdict, après 6 heures de délibéré.
La peine la plus lourde a été prononcée à l’encontre du plus âgé des trois, Warren Chapiteau aujourd’hui âgé de 22 ans. Il est condamné à 23 ans de réclusion criminelle.
17 ans de prison prononcés à l’encontre du second jeune homme, qui lui était mineur au moment des faits.
Quant à Cécile Lecornu, qui elle avait tout juste 18 ans en 2016, elle écope d’une peine de 15 ans de réclusion pour complicité de meurtre aggravé.

Lundi, l’avocate générale avait de son côté requis des peines de 20 à 30 ans de réclusion.

Dans la nuit du 27 au 28 septembre 2016, Romain Barré avait été étranglé dans sa voiture, stationnée place Viarme.
Il avait ensuite été jeté agonisant dans la Loire, depuis le quai Wilson.
Son corps n’avait été retrouvé que la 19 octobre, soit une vingtaine de jours plus tard après le lancement d'un appel à témoins.
Ses proches s'étaient également mobilisés en placardant des affiches un peu partout dans la ville de Nantes et en diffusant des messages sur les réseaux sociaux.

Reste maintenant à savoir s’il y aura un nouveau procès.
Les trois accusés ont dix jours pour faire appel.