Militaires tués au Mali : un hommage national lundi aux Invalides

27 novembre 2019 à 14h28 par Arnaud Laurenti

L'hommage national aux treize militaires morts lundi au Mali dans la collision de deux hélicoptères sera déroulera lundi après-midi aux Invalides.

ALOUETTE
Crédit: Flickr | Yann Caradec

Emmanuel Macron a souligné lors du Conseil des ministres que la mission des soldats sur place était "difficile et primordiale dans la lutte contre le terrorisme", a indiqué la porte-parole du gouvernement ce mercredi. Les détails de la cérémonie de lundi seront connus prochainement.

Une cérémonie en présence des régiments affectés

De source proche de la présidence, la cérémonie aura lieu dans l'après-midi et devrait inclure les régiments et les communes concernées par la mort d'un militaire, avec présence d'élèves et de représentants du monde combattant.

Les 13 militaires sont morts accidentellement lundi soir lors d'une opération contre des jihadistes au Mali. Les deux hélicoptères qui les transportaient sont entrés en collision alors qu'ils appuyaient des commandos parachutistes au sol qui venaient de repérer des pick-up suspects, dans le sud du Mali.

L'armée française a subi ainsi une de ses plus grandes pertes depuis l'attentat contre le QG français Drakkar à Beyrouth en 1983, qui avait fait 58 morts.

La ministre des Armées Florence Parly doit se rendre sur la base de Gao au Mali, avec le chef d'état-major des armées François Lecointre, pour s'incliner devant les 13 cercueils, avant le retour des corps en France, alors que les questions se multiplient sur les limites de l'intervention française au Sahel.

L'opération française Barkhane mobilise 4.500 hommes dans la bande sahélo-saharienne.

(avec AFP)