#Mistral: le démontage des matériels russes prévu jusqu'en janvier, la facture s'alourdirait à 1,1 md EUR hors revente

11 septembre 2015 à 13h52 par Rédaction Alouette

<p>Le démontage de matériels militaires russes intégrés aux deux navires de guerre de type Mistral, dont la vente par la France à la Russie a été annulée, devrait durer jusqu'en janvier, selon des informations transmises par un haut responsable français à des parlementaires et obtenues vendredi par l'AFP.</p>

ALOUETTE

Le d�montage de mat�riels militaires russes int�gr�s aux deux navires de guerre de type Mistral, dont la vente par la France � la Russie a �t� annul�e, devrait durer jusqu'en janvier, selon des informations transmises par un haut responsable fran�ais � des parlementaires et obtenues vendredi par l'AFP.

Le secr�taire g�n�ral de la D�fense et de la S�curit� nationale (SGDSN), Louis Gautier, a �galement indiqu�, lors d'auditions parlementaires organis�es mardi � huis clos, que le montant total des indemnisations � verser au constructeur des navires militaires, le groupe DCNS, en attendant une �ventuelle revente des navires, devrait grimper � 1,1 milliard d'euros.

"Les montants finalement garantis par la Coface pourraient �tre de l'ordre de 1,1 milliard d'euros, dont il faudra soustraire "le montant de la transaction" en cas de revente, a indiqu� M. Gautier aux �lus, selon un r�sum� de l'audition obtenu par l'AFP.

Cette estimation inclut notamment des frais de gardiennage et de maintien en �tat op�rationnel des navires, qui s'�l�vent � 2 millions d'euros par jour, mais pas encore les frais de remplacement des mat�riels russes en vue d'une revente � un autre pays, dont le montant n'est pas encore connu.

Le SGDSN, qui �tait le n�gociateur fran�ais avec Moscou dans ce dossier, a toutefois r�fut� la facture totale de 2 milliards d'euros avanc�e par Le Canard Encha�n�, un montant jug� "absurde" au sein de l'organe gouvernemental, qui d�pend de Matignon.

Le Canada, l'Inde, Singapour mais surtout l'Egypte ont exprim� leur int�r�t "s�rieux" pour les navires, a �galement expliqu� M. Gautier, alors que la France esp�re conclure rapidement une revente.

"Les op�rations de d�montage et de retour en Russie sont pr�vues pour durer six mois", a indiqu� M. Gautier lors d'une double audition � l'Assembl�e nationale puis au S�nat.

Des �quipes d'ing�nieurs et techniciens russes, assist�es d'�quipes techniques fran�aises, sont � Saint-Nazaire pour effectuer ces travaux, a confirm� son entourage.

Le projet de loi ent�rinant l'accord franco-russe apr�s la d�cision de Paris de renoncer � livrer deux Mistral, du fait de l'implication de Moscou dans la crise ukrainienne, doit �tre d�battu jeudi � l'Assembl�e.

Quelque 949,7 millions ont d�j� �t� vers�s par la Banque de France � la Banque centrale russe d�s la conclusion de l'accord avec Moscou le 5 ao�t.

Cette somme inclut l'avance de 893 millions vers�e par la partie russe, plus un montant de 56,7 millions pay� par l'Etat fran�ais, qui couvre notamment des frais de formation de marins russes.

map/mat/mm

 

 

 

(AFP)