Infos

Morbihan : une mère condamnée pour avoir mélangé du Lexomil au chocolat chaud de ses enfants

21 May 2019 à 11h04 Par Rédaction Alouette

Deux enfants, âgés de 12 et 14 ans, ont ingéré chacun l'équivalent de soixante cachets d'anxiolytique, soit près de 4 fois la dose mortelle.

Le tribunal correctionnel de Lorient a condamné lundi une morbihannaise à 3 ans de prison, dont 18 mois ferme, pour tentative d'empoisonnement sur deux de ses enfants.

Spirale suicidaire

Le soir du 21 janvier 2019, cette mère de famille de 42 ans, sous l'emprise de l'alcool et à la suite d'une dispute avec son mari, a tenté de faire boire à ses trois enfants un chocolat chaud dans lequel elle avait versé des anxiolytiques. Les deux plus jeunes enfants, âgés de 12 et 14 ans, ont accepté de boire, tandis que l'aînée, âgée de 18 ans, a refusé. C'est en voyant ses deux enfants tituber que la mère de famille a pris conscience de son geste et a alerté les secours. Entre 3.6 et 4 mg du médicament ont été retrouvés dans le sang des deux enfants, soit quatre fois la dose potentiellement mortelle. Ces derniers ont depuis été confiés à une famille d'accueil.