Nantes : Après s’être fait voler leur moto, ils se vengent avec un fusil de chasse

3 mai 2021 à 10h00 par Emma Piau

Des coups de fusil de chasse ont été tirés à Saint-Herblain (Loire-Atlantique) dans la nuit du vendredi 30 avril au samedi 1er mai. Cinq personnes ont été interpellées alors qu’elles étaient venues se venger après le vol de leur moto à Guémené-Penfao.

ALOUETTE
Crédit: Archives

Plusieurs détonations ont été entendues et un "un homme avec un fusil de chasse" a été aperçu entre la rue du Congo et l’avenue des Noëlles, à Saint-Herblain, dans la nuit de vendredi à samedi. Prévenues par un témoin, les forces de l’ordre se sont rendues rapidement sur place et y ont découvert quatre étuis de cartouches de calibre 12 sur le sol.

Les membres de la brigade anticriminalité sont restés un moment sur place avant d’apercevoir une voiture sombre, ressemblant aux descriptions des témoins, dans le quartier. Les cinq occupants de cette Mercedes, dont deux femmes, sont contrôlés et une crosse en bois est retrouvée sous un tapis dans le coffre du véhicule.

Une vente entre particuliers qui a mal tourné

L’un des suspects, un homme de 20 ans, s’était fait voler sa moto le jour même à Guémené-Penfao, lors d’une vente entre particuliers. Alors qu’il prétendait vouloir acheter cette moto Yamaha, un homme était reparti avec après avoir voulu "faire un tour pour l’essayer". Pour se venger, la victime a retrouvé l’adresse du voleur sur les réseaux sociaux et a décidé de le punir lui-même. Finalement, personne n’a été blessé.

La mère et le fils poursuivis

Selon Ouest-France, parmi les personnes interpellées, un homme a reconnu être à la recherche du voleur de sa moto et avoir fait usage du fusil de chasse. Il sera poursuivi en correctionnelle pour violences avec arme. Sa mère, qui conduisait le véhicule, sera jugée pour le transport de l’arme.