Nouveau revers judiciaire pour Loup Bureau, journaliste détenu en Turquie

7 septembre 2017 à 4h52 par Rédaction Alouette

ALOUETTE

La justice turque a confirm� le refus de la demande de lib�ration conditionnelle de Loup Bureau, journaliste fran�ais d�tenu depuis fin juillet en Turquie, a annonc� mercredi son avocat.

"L'appel du refus de lib�ration de Loup Bureau a �t� rejet', a indiqu� Martin Pradel, l'un des avocats fran�ais du jeune journaliste, sur son compte Twitter.

"La Cour constitutionnelle de Turquie va �tre saisie", a ajout� l'avocat.

Le 25 ao�t, M. Pradel avait indiqu� � l'AFP qu'une demande de lib�ration de Loup Bureau avait �t� rejet�e par le juge qui l'avait inculp�, et avait annonc� qu'un appel avait �t� form� contre cette d�cision.

Loup Bureau a �t� interpell� le 26 juillet � la fronti�re entre l'Irak et la Turquie, apr�s que des photos le montrant en compagnie de combattants kurdes syriens des YPG (un mouvement consid�r� comme une organisation "terroriste" par Ankara) ont �t� trouv�es en sa possession.

Il a �t� plac� en d�tention provisoire le 1er ao�t pour soup�on d'appartenance � "une organisation terroriste arm�e".

Fin ao�t, le pr�sident fran�ais Emmanuel Macron a demand� � son homologue turc Recep Tayyip Erdogan sa "lib�ration rapide et son retour en France", d'apr�s ses services. En outre, l'ancien pr�sident Fran�ois Hollande avait d�clar� la semaine derni�re qu'il "faisait passer des message aux autorit�s turques" pour obtenir la lib�ration du journaliste.

Des rassemblements de soutien � Loup Bureau ont �t� organis�s ces derni�res semaines � Paris et � Nantes, et un autre est pr�vu le 16 septembre � Bruxelles, o� le reporter, qui a d�j� travaill� pour les cha�nes TV5 Monde, Arte et le site Slate, suivait des �tudes de journalisme.

fpo/sr/fmi/bw

 

 

(AFP)