Pays-de-la-Loire : la 5G attendue à Angers et au Mans, Nantes devra patienter

1er décembre 2020 à 12h00 par Julia Maz-Loumides

Tandis que les opérateurs préparent le lancement de la 5G en France pour le mois de décembre 2020, la métropole nantaise ne sera pas concernée pour l’instant. Johanna Rolland a demandé un débat au préalable.

ALOUETTE
SFR et Orange attendent les discussions autour d'une activation des antennes à Nantes.
Crédit: Pixabay

Dès ce jeudi 3 décembre 2020, Orange compte déployer son réseau mobile 5G dans 15 villes françaises. Pour SFR, ce seront 120 communes couvertes avant 2021. En Pays-de-la-Loire, Angers sera concernée par le déploiement d’Orange, à l’instar du Mans qui sera également couverte par Bouygues. Quant à SFR, l’opérateur devra attendre pour activer ses antennes sur Nantes, tout comme Orange. En effet la présidente de Nantes métropole, Johanna Rolland, souhaite établir un débat préalable à la mise en service du réseau. La raison ? Les inquiétudes de la population concernant les effets des ondes sur la santé.

Quinze communes en attentes

Pour Stéphane Richard, PDG d’Orange, "le déploiement se fera de manière progressive et dans un dialogue constructif avec l’ensemble des collectivités locales, en parallèle de nos efforts pour élargir la couverture du territoire français en 4G", explique-t-il dans un communiqué. Même son de cloche du côté de SFR : "Nous ignorons encore comment il [le débat] se déroulera, avec qui et quand, mais nous nous inscrivons dans cet échange et nous n’activerons pas nos antennes tant qu’il n’aura pas abouti", indique Franck Coudrieau, délégué régional Ouest Altice-SFR, à Ouest-France. Toutefois, le porte-parole précise que "si un opérateur active son réseau 5G sans attendre la fin du débat, nous riposterons aussitôt".

SFR couvrira 15 communes de la métropole nantaise sur 24 dont Nantes, Rezé, Couëron, Saint-Sébastien, La Chapelle-sur-Erdre, Carquefou, Vertou, Thouaré, Sautron, Basse-Goulaine, Bouaye, Haute-Goulaine, La Montagne, Pont-Saint-Martin et Saint-Jean-de-Boisseau.