Port du masque : attention aux contrôles en Creuse

20 août 2020 à 9h28 par Thierry Matonnat

Suite à l’arrêté de la Préfète de la Creuse rendant le port du masque obligatoire sur les marchés, foires, brocantes et événements festifs de plein air, et après quelques jours de sensibilisation et de prévention, la Gendarmerie de la Creuse met en place un détachement territorial d’une dizaine de réservistes pour effectuer des contrôles et verbaliser si nécessaire.

ALOUETTE
Opération de gendarmerie sur un concert plein-air à La Naute
Crédit: Alouette | Thierry Matonnat

Contrôles

Hier soir, le directeur de cabinet de la préfecture de la Creuse, Albert Holl, et le commandant du groupement de Gendarmerie de la Creuse, le colonel Eric Cabioch, se sont rendus au plan d’eau de La Naute où un concert était organisé en plein-air avec le groupe Les Ogres de Barback, afin de vérifier l'application de l'arrêté de la Préfète.

gendarmes lanaute.jpg (144 KB)

L’opération qui a mobilisé une dizaine de militaires a surpris le public. Denis, un habitant du cru, habitué des soirées à La Naute, a trouvé le déploiement de forces disproportionné.

Écouter Denis

Amende de 135 euros

Le commandant du Groupement de Gendarmerie de la Creuse, le colonel Eric Cabioch, indique que « face à la circulation active du virus, il est urgent de casser la chaine de propagation » en effectuant des contrôles du respect du port du masque sur ce type d’événement et de verbaliser si nécessaire par une amende de 135 euros.

Écouter Eric Cabioch

Un détachement territorial d’une dizaine de réservistes a pour mission exclusive d’effectuer les contrôles sur tout le département de la Creuse.

Respect de la mesure

Hier soir, le public souvent familial portait le masque en se posant la question de l’utilité de la mesure à l’image d’une vacancière venue de Cannes qui « ne comprend pas pourquoi au bord d’un étang, en Creuse, le masque est obligatoire, alors que sur la Côte d’Azur, on s’entasse sur la plage sans masque ».

L’organisateur du concert, Pascal Gaméra, se plie volontiers à l’arrêté imposant le port du masque. D’ailleurs, il remarque que « tout le monde le porte », mais il se demande si cela suffira à sauver les quelques organisations de concerts de l’été...

Écouter Pascal Gaméra

concert.jpg (167 KB)