Qui est Florent Bercault le nouveau maire de Laval ?

28 juin 2020 à 19h41 par Denis Le Bars

À 30 ans, ce chef d'entreprise reprend la ville de Laval à la droite.

ALOUETTE
Crédit: Archives

Florian Bercault, 30 ans, qui l'a emporté dimanche à Laval, est un chef d'entreprise, chef de file d'un collectif écologique et solidaire, rassemblant des citoyens de gauche et soutenu par l'ancien maire et ancien ministre PS Guillaume Garrot.

Sans aucun mandat électoral, ce jeune patron qui briguait pour la première fois un fauteuil de maire, arrache la ville à la droite avec 53,43% des voix, François Zocchetto (UDI) ayant décidé de renoncer à un second mandat après des accusations de violences sexuelles et sexiste.

Né le 10 mai 1999 à Nantes, Florian Bercault grandit à Laval auprès d'une mère éducatrice en foyer et d'un père journaliste à la télévision, qu'il suit sur le terrain les weekends à la rencontre des acteurs associatifs, culturels, sportifs et économiques.

Diplômé de Sciences Po et d'HEC, il se lance après ses études dans l'entrepreneuriat, auprès du groupe Engie, participant au développement d'une plateforme de financement participatif dédiée aux énergies renouvelables. Grâce au numérique, elle permet aux citoyens et habitants, d'investir directement dans des projets solaires ou éoliens qui se développent dans leur région.

Depuis 4 ans, cet entrepreneur est à la tête d'une équipe de dix personnes, et dirige sa propre société qui analyse et évalue les jeunes entreprises afin de déceler leur potentiel de développement.

La gauche retrouve les rênes du chef-lieu de la Mayenne 

Les débuts politiques de ce trentenaire, qui assure n'avoir jamais été encarté, mais avoir toujours "voté écolo et socialiste" remontent à 2012. Il est alors assistant de la campagne de Marie-Noëlle Tribondeau, candidate PS aux législatives dans le sud Mayenne, et du député et ancien maire socialiste de Laval Guillaume Garot qui rejoignent sa liste en 2020.

Chef de file du collectif "Demain Laval Écologique et Solidaire", il dit porter "à la fois des valeurs progressistes, humanistes, sociales et écologistes".

(avec AFP)