Qui sont BTS, les rois de la K-pop qui sortent "BE", leur nouvel album ?

25 novembre 2020 à 9h45 par Julia Maz-Loumides

BTS, groupe de korean-pop (K-pop) au succès interplanétaire, a sorti ce vendredi 20 novembre 2020 son cinquième album : "BE". Véritable phénomène de ces dernières années, qui sont les BTS ? Zoom sur le dernier boys-band à la mode.

ALOUETTE
Le boys-band est composé de 7 membres âgés entre 23 et 27 ans.
Crédit: Capture d'écran | Facebook

"Bangtan Sonyeondan", signifie littéralement "Les boy-scouts à l’épreuves des balles" et donne BTS : un boys-band coréen nouvelle génération de sept jeunes et beaux garçons. Le groupe s’est constitué en 2013 et a immédiatement commencé à se forger une réputation en Corée du Sud, son pays d’origine. Seulement 7 ans après, ce vendredi 20 novembre 2020, les chanteurs signent leur 5e album "BE", diffusé dans le monde entier. Un succès qui n’est plus à prouver.

Sept personnages singuliers

Que serait un boys-band sans de charmants beaux garçons ? BTS ne fait pas exception à la règle. Quatre chanteurs, Jin, Jimin, V et Jungkook, ainsi que trois rappeurs, RM, Suga et J-Hope. Brun, blond, roux, châtain, de quoi ravir les goûts de tous les fans. Et pour finir, des chorégraphies millimétrées à faire pâlir les Spice Girls.

Pourtant, malgré des codes respectés à la lettre, BTS ne ressemble pas aux autres boys-band. S'ils ont été rassemblés pour plaire à Séoul, en 2013, après un casting minutieux, les membres du groupe gardent tout de même leur personnalité, leurs qualités, défauts, et surtout leur humour. Pour Bang Si-Huyk, leur producteur, pas question de gommer ce qui les différencie. Ce sont d’ailleurs ces différences qui leur octroient un tel succès : des identités propres et des histoires personnelles singulières que leurs fans connaissent par cœur. La cible ? Les adolescents et jeunes adultes.

Jusqu’en 2017, BTS se forge une solide carrière sur le continent asiatique, surtout au Japon. Puis vient l’heure du grand podium : le groupe détrône Justin Bieber et les One Direction dans le cœur des adolescents européens. En mai 2018, "Love Yourself : Tear", leur troisième album, prend la première place au top 50 américain : une première dans le monde de la K-pop.

Et en France alors ? Les radios ne diffusent pas ou peu de musiques coréennes. Le succès dans l'hexagone s'est fait par internet, surtout via les réseaux sociaux et une communauté de fans engagés. À la différence d'autres comptes d'artistes à la communication bien léchée, les membres de BTS postent tous sur un seul et même compte sur chaque plateforme. Chacun a sa propre façon d'écrire et d’interagir avec la communauté. Une méthode fédératrice qui pousse les fans à connaître de mieux en mieux les chanteurs en devinant qui se cache derrière les publications.

Plus besoin des médias mainstreams pour ces jeunes garçons qui ont conquis le monde sur Facebook, Instagram et Twitter. Ce dernier leur a d’ailleurs offert un émoji sur-mesure en 2016. Il n’en fallait pas moins pour le groupe phare de cette décennie qui ne compte pas arrêter son A.R.M.Y en marche : "Adorable Representatives of MC Youth" (Adorables Représentants de la Jeunesse) ou plus simplement le nom donné à ses fans. La barrière de la langue ? Inexistante pour ces admirateurs, en majorité admiratrices, qui n’hésitent pas à chanter en "yaourt" les musiques aux paroles coréennes lors des concerts.

En 2018, le "Love Yourself Tour" a fini de faire connaître le groupe au monde entier : Los Angeles, Chicago, Londres et Paris – avec deux Bercy remplis à ras-bord – aucune ville ne résiste à ces sept jolis minois et à leur mise en scène. Des chorégraphies, parfois acrobatiques, en costumes splendides, une énergie inarrêtable, des effets visuels de partout et des solos de chants en live... Personne ne semble sortir d’un concert de BTS indemne.

Engagés et sans filtre

Tous les membres du groupe co-écrivent la majorité des chansons. Aucun thème n’est mis de côté et les paroles, tantôt pleines d’espoir, tantôt criantes de vérités, abordent la dépression, la vulnérabilité des jeunes ou encore l’amour-propre. Certains morceaux sont auto-produits, en particulier par Suga et RM, et mêlent rap, pop et R’n’B. BTS milite et défend la liberté de chacun : des droits LGBT en passant par toutes les minorités, le groupe condamne le racisme et les violences faites aux enfants. Leur campagne de 2017, en partenariat avec l’ONU, avait permis de récolter 2 millions de dollars pour l’UNICEF.

Un sans faute sur les paroles, sur les messages, mais aussi sur les clips. "Idol", qui prône encore une fois le fait de s’aimer et d’avoir confiance en soi, est devenu viral en 2018 dès sa sortie. En seulement 24 h, le clip multicolore est visionné 57 millions de fois. La vidéo est énergique, mêlant prises de vues réelles et images de synthèse, et les costumes en mettent plein la vue. Un combo parfait. Et que dire des paroles, quand elles sont traduites en anglais voire en français par une communauté très active, qui reflètent l’état d’esprit de BTS : "Peu importe les raisons que tu as pour me critiquer, je sais qui je suis, je sais ce que je veux, je ne changerai jamais". Des messages forts qui semblent frapper en plein cœur les fans.

Dans leur nouvel album "BE", sorti ce vendredi 20 novembre, le titre "Life Goes On" entend redonner un peu de joie dans cette année particulière. Jimin, l’un des membres du groupe, expliquait lors d’une conférence de presse qu’il y avait un objectif bien réel avec cet album : "Que cela apporte un réconfort à beaucoup de personnes". Et visiblement, ce fut le cas. En seulement quelques heures, le clip a été visionné 20 millions de fois sur YouTube. Parmi les centaine de milliers de commentaires, certains reflètent l’émotion des fans : "Leur musique m’a sauvé tant de fois et elle continue à le faire".

Pour l'heure, aucun doute, BTS continuera de déchaîner les foules dans le monde entier comme le boys-band nouvelle génération. Mais pour combien de temps ? En Corée, un service militaire de 2 ans doit être effectué par tous les hommes avant leur 30 ans. Dans le groupe, les sept membres sont âgés de 23 à 27 ans, et aucune dérogation n'est accordée, pour l'instant, aux chanteurs. Si BTS semble résister à la pression et au monde du showbiz, les jeunes hommes pourront-ils continuer encore longtemps si les membres doivent partir, un par un, servir leur pays ?