Infos

Revivez la matinale de Jérémy Frerot comme si vous y étiez !

07 mai 2021 à 10h01 Par Emma Piau
Crédit photo : Alouette

Ce vendredi 7 mai, Jérémy Frerot était l’invité de Maxime et Julie de 7h à 9h. Le chanteur est revenu sur la conception de son deuxième album solo "Meilleure vie", son engagement écologique ou encore son quotidien dans le bassin d’Arcachon. Revivez cette matinale signée Alouette !

Après plus d’un an "confiné", quel plaisir pour Jérémy Frerot de sortir de son bassin d’Arcachon et "de voir des gens". Bon, forcément, 7h ça fait un peu tôt mais de toute façon le chanteur l’avoue : "Je ne suis pas du matin, pas de la journée non plus d’ailleurs. Moi, j’émerge à 18h, avant je suis un peu dans les vapes".

7h00 : "C’est vrai que vous me découvrez carrément avec cet album"

De retour dans le Grand Studio d’Alouette, qu’il avait déjà découvert avec Flo Delavega en 2014, Jérémy Frerot est comme toujours accompagné de sa guitare. Il le promet, il nous jouera un morceau en live avant 9h.

Après "Un homme", extrait de son dernier album sorti le 19 février dernier, le chanteur revient sur ce nouveau disque si particulier. "Meilleure vie" nous fait découvrir un "nouveau Jeremy Frerot", un artiste plus apaisé.

"C’est vrai que vous me découvrez carrément avec cet album. Je ne me suis jamais exprimé autant avant. Je pense que cela est dû au fait d’être revenu aux sources, dans le bassin avec ma famille, mes amis. J’avais envie de me libérer avec des mots plus simples pour toucher les gens facilement."

Il faut dire aussi que son premier album solo, "Matriochka", a contribué à ce lâcher prise. Grâce à ce disque sorti en 2018, Jérémy Frerot a découvert les plaisirs de la scène en solo.

Après ses révélations, Jérémy Frerot se prête au Défi du Jour, et aujourd’hui place à "la VF". Grâce à sa réinterprétation de “Save Tonight" d’Eagle-Eye Cherry mais avec les paroles traduites en français, le chanteur a permis à Sébastien, l’auditeur qui jouait ce vendredi, de gagner un VTT électrique Rockrider.  

D’ailleurs, l’artiste aime les belles balades à vélo dans le bassin d’Arcachon. Mais il l’avoue : "Moi je triche un peu, j’ai un vélo électrique avec de grosses roues pour aller sur la plage et emporter ma planche de surf. Je trace pour aller chercher des spots où il n’y a personne."

7h30 : "Arrête de jouer papa"

"Meilleure vie" a été conçu pendant le premier confinement. Et c’est cette période si particulière qui, visiblement, a inspiré Jérémy Frerot.

"D’habitude, pour faire un album, on ne s’enferme pas chez nous avec notre famille et nos enfants. D’ailleurs, quand je travaillais sur cet album, mes enfants me répétaient : “Arrête de jouer papa“. J’étais obligé d’être chez moi mais finalement, le fait d’être avec eux, dans mon jardin ça m’a inspiré. Et puis tous les matins, j’avais un échappatoire grâce au Zoom que je faisais avec ceux avec qui j’écrivais mes chansons. L’après-midi, je pouvais peaufiner tout ça et produire des chansons bien abouties."

En effet, l’album "Meilleure vie" a été réalisé à distance avec Ben Mazué, Laurent Lamarca et Vincha.

Un album dans lequel d’ailleurs Jérémy Frerot s’engage. Dans la chanson "Tant que resteront les fleurs", l’interprète parle d’écologie. Selon lui, "tant qu’il reste des fleurs les gens seront heureux et vivants".

Maintenant que tout le monde est bien réveillé (et a bu un petit thé), Maxime et Julie ont préparé à Jérémy Frerot un quiz spécial "Meilleure vie". Au détour de quelques questions, certaines funs, d’autres plus philosophiques, on apprend que la meilleure chanson de tous les temps pour Jérémy Frerot est "À la faveur de l’automne" de Tété. Et la meilleure chanson en soirée ? "Ha ! Qu'est-ce qu'on est serré, au fond de cette boîte."

Plus sérieusement, le chanteur français nous confie que la valeur la plus importante a inculquer à ses enfants est "la liberté" et que son meilleur souvenir de scène est “en festival face à la mer, j’ai fait ça en Bretagne, c’était incroyable !“

On finit ce quiz "Meilleure vie" par une superbe imitation de Nelson Montfort offerte par Jérémy Frerot.  

8h00 : "Cet album est écoutable vers 18h, à l’Happy Hour"

L’album "Meilleure vie" regroupe des chansons directes, qu’on a envie d’écouter installés confortablement dans un bar de plage au coucher du soleil. Et c’était parfaitement ce que Jérémy Frerot voulait retranscrire à travers ce disque.

"Comme je l’ai dit au début, moi j’émerge à partir de 18h, donc voilà cet album est écoutable vers 18h, à l’Happy Hour."

Et pour rythmer le tout, on assiste à l’arrivée de "vrais instruments" sur cet album. "On avait envie de bouger les épaules et la tête, il fallait effacer le coté électro du premier album. La basse et la batterie ramène de la chaleur et du funky."

D’ailleurs, on pourra écouter "Meilleure vie" à l’Happy Hour, au "Pestacle".

"Le Pestacle, c’est un bar à vin que j’ai ouvert avec un copain. C’est un endroit qui nous ressemble, dans lequel les gens peuvent se sentir comme chez nous. Ils peuvent aussi manger autour d’un four à bois et partager des pizzas ou encore des huitres."

Jérémy Frerot, qui a commencé à se produire sur des petites scènes dans des bars, voulait donner cette chance à des artistes locaux et a donc installé une scène "hyper bien équipée par mes ingénieurs son" au "Pestacle". 

8h30 : "Moi, j’ai choisi l’écologie"

Autre sujet qui tient à cœur à Jérémy Frerot : l’écologie. Le chanteur qui vit près de la mer est ambassadeur de l’ONG Surfrider, fondation engagée pour la planète et la protection des océans.

"Je me suis rapproché d‘eux car c’est une association que je connais depuis tout petit. Je participais au ramassage de déchets sur la plage avec mes parents et il y avait un stand de Surfrider sur la plage. J’ai toujours été en relation avec cette ONG. Je trouve ça important pour un artiste de s’engager et moi j’ai choisi l’écologie car ça me touche."

Un engagement que l’on ressent d’ailleurs dans la chanson "J’ai la mer" dans laquelle il déclare sa flamme à l’océan.

D’ailleurs, "Meilleure vie" est totalement made in France. La pochette et le disque ont été fabriqué en France et conditionné manuellement.

Place maintenant aux questions des auditeurs et forcément la question que tout le monde se pose : "une tournée est-elle prévue ?"

"Evidemment, je fais ce métier pour jouer en live devant des gens, j’attends ça avec impatience et ça va bientôt être annoncé. Il faut quand même qu’on prépare tout ça et c’est assez long car je veux faire ça bien."

Autre question de SebDidi : "Vas-tu refaire un duo avec ton ancien acolyte Flo Delavega ?" Jérémy Frerot est clair : "Il ne faut jamais dire jamais, je suis complètement chaud et lui aussi je pense. Pour l’instant, on voit ce qu’on peut faire chacun de notre côté, mais après il y a moyen de tester de nouveau quelque chose ensemble."

8h55 : "Un homme" en Live

Ces deux heures de matinale sont passées si vite, c’est déjà la fin ! Et pour finir en beauté, Jérémy Frerot nous joue en live "Un homme". De quoi bien commencer cette dernière journée de la semaine, avant d’entamer le week-end !