Saint-Nazaire départ et arrivée de la prochaine Solitaire du Figaro

11 mars 2021 à 15h29 par Denis Le Bars

Outre Saint-Nazaire, deux arrivées d'étape seront jugées en Bretagne, à Lorient, et en Baie de Morlaix.

ALOUETTE
Crédit: Archives

 La 52e édition de la Solitaire du Figaro se déroulera du 22 août au 16 septembre et comportera quatre étapes au départ de Saint-Nazaire, Lorient, Fécamp et de la baie de Morlaix, a-t-on appris jeudi auprès des organisateurs de la course.

Pour succéder à Armel Le Cléac'h, tenant du titre en 2020 et trois fois vainqueur de la Solitaire du Figaro, les skippers devront parcourir un tracé de près de 2.500 milles (4.630 km) à travers le Golfe de Gascogne, le long des côtes bretonnes puis anglaises avant de contourner le phare du Fastnet en Irlande et de revenir à Saint-Nazaire.

Le département de Loire-Atlantique s'est en effet engagé en 2020 à devenir un partenaire majeur de la course jusqu'en 2026 et à accueillir chaque grand départ et arrivée finale de la Solitaire du Figaro.

"Cette édition 2021 ne concerne que des villes françaises compte tenu de la situation sanitaire qui reste ce qu'elle est, mais le parcours est finalement construit comme s'il intégrait des escales étrangères", a par ailleurs indiqué dans un communiqué le directeur de course, Françis Le Goff.

La première étape, la plus longue, partira de Saint-Nazaire pour arriver à Lorient en effectuant du 22 au 26 août un grand triangle dans le Golfe de Gascogne.

Ensuite, les marins, qui étaient 35 à avoir pris le départ de la précédente édition, mettront le cap sur Fécamp, en Normandie. Pour atteindre ce port où la course n'a encore jamais fait escale en cinq décennies, il leur faudra contourner la pointe bretonne et le Cotentin.

Puis, entre le 5 et le 9 septembre, viendra la traversée de la Manche pour aller naviguer le long de côtés anglaises jusqu'à la sortie du canal de Bristol et arriver dans la baie de Morlaix, dans le port de plaisance de Roscoff.

La dernière étape, du 12 au 16 septembre, conduira la flotte tout droit jusqu'au phare du Fastnest, au sud de l'Irlande, pour revenir à Saint-Nazaire.avec afp