Santé : le Centre-val-de-Loire va recruter 150 médecins

27 novembre 2019 à 8h12 par Bastien Bougeard

La région a décidé de recruter 150 médecins d’ici 2025 pour palier à la désertification médicale qui touche les six départements. C’est une première pour une région française.

ALOUETTE
30 maisons de santé devraient aussi voir le jour en Centre-val-de-Loire
Crédit: DR

C’est une première pour une région française. Les élus de la région Centre-val-de-Loire et le conseil économique social et environnemental régional étaient réunis mardi 26 novembre à Tours pour se pencher sur la désertification médicale qui touche le Centre-val-de-Loire.

30 recrutements jusqu’en 2025

La région est en effet un des territoires les moins bien dotés en médecins. De plus, il est très difficile de trouver de la place chez certains praticiens, 48 % des professionnels de santé de la région refusent un rendez-vous selon une enquête menée par l’association de consommateurs UFC que choisir. Au total, 150 médecins vont être recrutés jusqu’en 2025, à raison de trente chaque année. La région étudie également la possibilité de créer une trentaine de centres de santés sur tout le territoire afin d’installer les nouveaux médecins dans ces structures.

Des aides pour le logement

Ces derniers pourront être salariés de la région Centre-val-de-Loire et rémunéré en fonction de la grille de la fonction publique territoriale. Cependant ceux qui le souhaitent pourront être médecin libéral : « Nous disons à ces jeunes médecins, de plus en plus intéressés par le salariat, venez en tant que libéraux, venez en tant que salariés, nous vous proposons l'un ou l'autre des systèmes. On vous aidera pour le logement, on vous aidera pour l'emploi du conjoint ou de la conjointe, pour la crèche si besoin » a déclaré à l’AFP le président de la région François Bonneau. Des communes et des départements comme l Vendée ont déjà franchi le pas en recrutant des médecins.