Infos

Steve Caniço : retour sur une journée de manifestations

04 août 2019 à 08h12 Par Gabriel Macé
Crédit photo : Archive

Samedi, des manifestations ont eu lieu dans plusieurs grandes villes de France pour rendre hommage à Steve Maia Caniço. Ce jeune homme a disparu dans la nuit du 21 au 22 juin, suite à une intervention policière controversée le soir de la Fête de la musique.

De nombreuses manifestations pacifiques

150 personnes réunies à Tours, 110 à Poitiers, 60 à Limoges et 30 à Niort et à Laval. Les défilés se sont multipliés en France en hommage au jeune Nantais noyé et pour protester contre les violences policières.

« Où est Steve ? » pouvait-on lire sur de nombreuses pancartes, ou encore « Qui a tué Steve ? ». Ces manifestations, essentiellement pacifiques, réunissaient des citoyens en quête de réponses de la part des autorités. Dans les cortèges se trouvaient de nombreux participants au mouvement des Gilets jaunes.

Une journée sous tension à Nantes

Avec près de 2000 manifestants en début d’après-midi, des heurts ont rapidement éclaté. Le bilan : deux blessés, un manifestant et un policier, et 43 personnes interpellées dans le centre-ville nantais.

Là-bas, c’est la police et le ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner, qui étaient la cible de tous les slogans : "Selon l'IGPN, le meurtre était conforme" ou encore "la police noie". Gaz lacrymogène et canons à eau ont répliqué aux jets de projectiles et aux départs de feu. Plusieurs barricades ont été dressées et des vitrines brisées.

Les proches de Steve Maia Caniço se sont désolidarisés de toute violence, plaidant plutôt pour "un soutien amical, artistique et pacifique", selon leur avocate, Maître Cécile de Oliveira.