Thaïlande : un éléphant s'introduit dans une cuisine

23 juin 2021 à 13h00 par Antoine Judit

Le visiteur est apparemment un habitué. Il s'est nourri avant ensuite de repartir.

ALOUETTE
Crédit: Capture d'écran | Facebook

Pour une famile thaïlandaise, la vue d'un éléphant fouillant dans leur cuisine n'a pas été un choc total : ils sont habitués à ses visites répétées. "Il est venu cuisiner à nouveau", a écrit, sarcastique, Kittichai Boodchan en légende d'une vidéo sur Facebook qu'il a filmée pendant le week-end, montrant un éléphant se frayant un chemin avec sa trompe dans sa cuisine.

Un visiteur habitué

Probablement poussé par une fringale nocturne, l'animal massif a passé sa tête à l'intérieur de la cuisine de Kittichai Boodchan aux premières heures dimanche, utilisant sa trompe pour trouver de la nourriture. À un moment, il ramasse un sac en plastique rempli de liquide, le regarde brièvement, puis le met dans sa bouche, avant que la vidéo ne soit coupée.

L'éléphant a détruit le mur en mai

Kittichai Boodchan et sa femme vivent près d'un parc national dans l'ouest de la Thaïlande, aux abords d'un lac où les éléphants sauvages se baignent souvent quand ils parcourent la jungle. Il n'a pas été perturbé par l'imposant mammifère, reconaissant un visiteur fréquent qui se promène souvent dans les maisons de son village, où il mange avant de partir et de retourner dans la jungle.

L'éléphant a détruit le mur de leur cuisine en mai, a-t-il raconté, créant un concept de cuisine en plein air qui rappelle une fenêtre de drive-in. Kittichai Boodchan a expliqué qu'une règle générale pour gérer les visiteurs indésirables était de ne pas les nourrir. "Quand il ne reçoit pas de nourriture, il part tout seul", a-t-il déclaré à l'AFP. "Je me suis habitué à sa venue, donc je n'étais pas si inquiet".

Les éléphants sauvages sont courants dans les parcs nationaux de Thaïlande et les zones voisines, les fermiers rapportant parfois des incidents lors desquels leurs fruits et cultures de maïs ont été mangés par un troupeau affamé.

(Avec AFP)