Thomas Cook fait faillite : 10.000 touristes français en cours de rapatriement

23 septembre 2019 à 6h15 par Alexandrine DOUET

Le secteur du tourisme traverse décidément une zone de turbulences. Après Aigle Azur et XL Airways, le groupe britannique Thomas Cook s’est déclaré en faillite n’ayant pas réussi à trouver les fonds nécessaires pour se sauver. C’était le plus ancien voyagiste du monde.

ALOUETTE
Crédit: Archives

600.000 clients en attente de solution

Des discussions marathon ont eu lieu durant tout le week-end, mais en vain.
Aucune solution n’a été trouvée pour permettre au voyagiste de sauver sa peau.
La semaine dernière, des créanciers ont réclamé 227 Millions d’euros de financements supplémentaires afin de valider le plan de sauvetage orchestré par le chinois Fosun.

"C'est un profond regret pour le conseil d'administration et moi de ne pas avoir réussi. Je tiens à m'excuser auprès de nos millions de clients, nos milliers d'employés, fournisseurs et partenaires qui nous soutiennent depuis des années", ajoute-t-il, déplorant aussi un "jour profondément triste pour une entreprise pionnière du voyage organisé".

Fosun, de son côté, s'est déclaré lundi "déçu que Thomas Cook Group n'ait pas été en mesure de trouver une solution viable pour sa proposition de recapitalisation".

600.000 voyageurs se retrouvent ainsi bloqués à travers le monde. Parmi eux près de 10.000 français, 9.842 précisément.

Lignes téléphoniques et avions spéciaux

Thomas Cook France appelle les voyageurs qui devaient partir en ce début de semaine, à ne pas prendre le départ. Un numéro d'urgence a également été mis en place pour les clients français du groupe : 01.45.05.40.81

Les autorités britanniques vont de leurs côté devoir organiser le retour de 150.000 de leurs ressortissants, soit deux fois plus que lors de la faillite de la compagnie aérienne Monarch il y a deux ans. Un plan d'urgence a été activé, un plan baptisé "Opération Matterhorn", du nom d'une campagne de bombardement américaine lors de la deuxième guerre mondiale.

La CAA, l’Autorité britannique de l’Aviation Civile a précisé avoir sécurisé des avions spéciaux pour cette opération massive de rapatriement qui devrait durer jusqu'au 6 octobre. Les touristes pourront dans le même temps rentrer par des vols commerciaux.

Les touristes coincés à l’étranger devraient bénéficier de fonds de garantie locaux.

Quant aux clients qui ont acheté leur séjour, mais qui ne sont pas encore partis, selon la CAA, ils auront droit à "un remboursement complet".

Né en 1841, le tour opérateur Thomas Cook, compte 22.000 employés dont 9.000 au Royaume-Uni qui vont pour la plupart se retrouver au chômage dès ce lundi.