Tours : un homme perd un œil au cours d’une rixe

28 août 2019 à 5h50 par Bastien Bougeard

Les faits se sont déroulés entre le 19 et le 20 août au nord de Tours. Trois personnes tentaient de trouver un arrangement après un accrochage en voiture. Cette discussion a dégénéré. Une personne est mise en examen.

ALOUETTE
Un homme a été mis en examen pour violence ayant entraîné une infirmité permanente
Crédit: Archive

L’histoire commence le 19 août. Une femme accroche une voiture sur le parking d’un magasin de bricolage à Saint-Cyr-sur-Loire. Personne n’est blessé. La victime de l’accident, qui appartient à la communauté des gens du voyage, et la conductrice, d’origine tchétchène, décident de trouver un accord financier à l’amiable. Le rendez-vous est fixé au 20 août au nord de Tours, place de Lunéville.

Un montant trop élevé

La victime et la conductrice, accompagnée de son mari, se retrouvent au point de rencontre. Les tractations s’engagent. Le conducteur lésé réclame 2 000 euros. Une somme trop élevée lui explique alors la partie adverse. La discussion dégénère à ce moment-là, mais les circonstances restent floues. Le conducteur et le mari en viennent aux mains. Ce dernier quitte finalement les lieux.

Un homme perd un œil dans la rixe

Il revient trente minutes plus tard, accompagné d’une vingtaine de personnes de la communauté tchétchène. Ils se rendent au camp des gens du voyage. Des coups sont échangés. Un homme perd son œil droit au cours de cette rixe. La police intervient et interpelle trois personnes, dont le mari de la conductrice. Ce dernier est placé en détention provisoire. Il est mis en examen pour violence ayant entraîné une infirmité permanente. Selon le procureur de la république de Tours, ces faits sont passibles de la cour d’assises. Une information judiciaire a été ouverte par le parquet.