Transport : une avancée pour la gare d’Argenton sur Creuse

28 novembre 2019 à 5h52 par Bastien Bougeard

Un an et demi après sa suppression, un train pourrait de nouveau faire la liaison en soirée entre Argenton-sur-Creuse à compter du lundi 30 mars 2020. Le collectif de défense de la gare parle d’une bonne nouvelle.

ALOUETTE
Un retour d'un train en soirée est indiqué pour le lundi 30 mars sur le site Oui Sncf.
Crédit: Google Maps

Serait-ce la fin d’un combat démarré il y a un an et demi entre des habitants d’Argenton-sur-Creuse et la SNCF ? Le comité de défense de la gare d’Argenton-sur-Creuse a annoncé le 27 novembre sur Facebook qu’un trajet entre la ville de l’Indre et Paris serait rétabli à compter du lundi 30 mars 2020.

Une bonne nouvelle, pas une victoire

C’est en tout cas ce que montrent les captures d’écran postées ci-dessus. Pour le moment, ce trajet n’est pas ouvert à la réservation et c’est ce détail qui empêche les défenseurs de la gare d’Argenton-sur-Creuse de parler de victoire. Le post Facebook invite d’ailleurs les voyageurs à s’inscrire à l’alerte pour être au courant de l’ouverture des réservations. Cette nouvelle a suscité des réactions des hommes politiques. Vincent Millan, le maire d’Argenton-sur-Creuse, salue la mobilisation du collectif de défense qui a porté ses fruits. Nicolas Forissier, député de l’Indre, c'est lui dit heureux de ce résultat.

Une suspension des actions stop train

En réponse à cette nouvelle, le comité de défense de la gare d’Argenton sur Creuse suspend ses actions Stop train. Ces actions consistaient à arrêter pendant un quart d’heure le train en provenance de Limoges pour revendiquer le rétablissement d’un arrêt dans la gare d’Argenton-sur-Creuse. Ce sujet s’était d’ailleurs invité dans les discussions lors de la venue d’Élisabeth Borne, alors ministre des transports, à Châteauroux. Elle avait reçu pendant une vingtaine de minutes des représentants du collectif de défense de la gare d’Argenton-sur-Creuse.