Trophée Jules Verne : les deux bateaux géants sont partis chasser le record

25 novembre 2020 à 9h02 par Marie PIRIOU

Deux skippers se sont élancés mardi soir à l'assaut du trophée Jules Verne, le tour du monde en équipage, sans escale et sans assistance : Thomas Coville et Frank Cammas. Le record est actuellement détenu par Francis Joyon.

ALOUETTE
Crédit: Trophée Jules Verne

Les deux maxi-trimarans volants, celui de Thomas Coville (Sodebo Ultim 3) et celui de Franck Cammas/Charles Caudrelier (Maxi Edmond de Rothschild), sont partis à une demi-heure d'intervalle dans la nuit de mardi à mercredi en quête du record du tour du monde en équipage, le Trophée Jules Verne.

Objectif : arriver avant le mardi 5 janvier 2h25 (pour Coville) et 2h56 (pour Cammas)

Les deux multicoques de dernière génération ont dans leur viseur les 40 jours et 23 heures de Francis Joyon et ses 5 hommes d'équipage établis en janvier 2017 (Idec Sport), soit le record absolu autour de la planète.

Coville et ses 7 membres d'équipage (François Duguet, Sam Goodchild, Corentin Horeau, Martin Keruzoré, François Morvan, Thomas Rouxel, Matthieu Vandame) ont été les premiers à partir. Ils ont passé la ligne au large d'Ouessant (Finistère) à 02h55 heure française.

Le duo Cammas-Caudrelier et leurs 4 équipiers (Yann Riou, Erwan Israël, Morgan Lagravière et David Boileau) ont suivi une demi-heure plus tard à 3h26.

Le Trophée Jules Verne consiste à couper la ligne de départ définie par une ligne reliant le phare du Créac'h sur l'île d'Ouessant et le Phare du Cap Lizard, faire le tour du monde en laissant à bâbord le Cap de Bonne Espérance, le Cap Leeuwin et le Cap Horn et recouper la ligne au large d'Ouessant en sens inverse.

(Avec AFP)